International
01/01/2019
Internationale

35 villes s’engagent à purifier l'air que leurs citoyens respirent et protéger la santé de millions

Les maires de Londres, Paris, Los Angeles, Copenhague, Delhi, Jakarta, Mexico et des villes du monde entier s'engagent pour une vision commune du respect des recommandations pour la qualité de l'air de l'Organisation mondiale de la Santé d'ici 2030.


40 000 décès par an pourraient être évités.


La crise climatique mondiale appelle à des mesures sans précédent de la part des grandes villes du monde.

Copenhague, Danemark (11 octobre 2019) - Aujourd'hui, 35 maires se sont engagés à fournir un air pur à plus de 140 millions d'habitants de leurs villes. En signant la Déclaration C40 des Villes à l'Air Pur, les maires reconnaissent que respirer de l'air pur est un droit humain et s'engagent à travailler ensemble pour former une coalition mondiale sans précédent pour la qualité de l'air.


L'engagement annoncé aujourd'hui au Sommet mondial des maires C40 à Copenhague pousse les villes à se fixer des objectifs ambitieux en matière de réduction de la pollution et à mettre en œuvre des politiques de qualité pour l'air pur d'ici 2025. En rendant compte publiquement de leurs progrès, les villes envisagent de créer une «course au sommet» en matière de nettoyage de l'air dans les grandes villes du monde. Les villes signataires de la déclaration C40 sont: Amman, Austin, Bangalore, Barcelone, Berlin, Buenos Aires, Copenhague, Delhi, Dubaï, Durban (eThekwini), Guadalajara, Heidelberg, Houston, Jakarta, Los Angeles, Lima, Lisbonne, Londres, Madrid, Medellin, Mexico, Milan, Oslo, Paris, Portland, Quezon City, Quito, Rotterdam, Séoul, Stockholm, Sydney, Tel Aviv-Yafo, Tokyo, Varsovie, Washington DC.


Les maires, lors d'une conférence de presse à Copenhague, ont lancé un message clair: «Nous savons que nous devons nous attaquer au double danger de la pollution atmosphérique et à l'urgence climatique. Tous deux ont besoin d'une action rapide, sans précédent et collective pour éliminer la pollution qui nuit à notre santé et au réchauffement de notre planète. "

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 9 citoyens du monde sur 10 respirent de l'air sale et 7 millions de personnes meurent prématurément chaque année des suites de la pollution atmosphérique. La pollution atmosphérique est en train de créer une crise mondiale de la santé publique, enracinée dans l'injustice sociale. En règle générale, ce sont les communautés les plus pauvres et les plus vulnérables qui sont le plus touchées par un air pollué et sale.


Dans la Déclaration C40, les maires s’engagent à utiliser leur pouvoir et leur influence pour réduire la pollution de l’air et s’emploient à respecter les directives de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la qualité de l’air. Cela signifie que les villes vont continuellement réduire leurs émissions locales et plaider en faveur d'une réduction des émissions régionales, entraînant une baisse continue des niveaux de pollution de l'air qui se rapprochent des directives de l'OMS: Les signataires de la déclaration s'engagent à: fixer des objectifs ambitieux de réduction, dans les deux ans, de la pollution qui respectent ou dépassent les engagements nationaux, les plaçant sur la voie de la conformité aux directives de l'Organisation Mondiale de la Santé; Mettre en œuvre des politiques de fond sur la qualité de l'air d'ici 2025 qui s'attaquent aux causes uniques de pollution dans leurs villes et rendre compte publiquement des progrès accomplis dans la réalisation de ces objectifs.


Si les 35 signataires réduisent les niveaux annuels moyens de PM2,5 aux normes de l’OMS (10 µg / m3), ils pourraient éviter 40 000 décès par an.


Les maires disposent d'un large éventail d'outils pour améliorer la qualité de l'air, notamment le développement des transports en commun à faibles ou à zéro émissions de carbone; créer des zones zéro émission; exiger et promouvoir des combustibles plus propres pour le chauffage et la cuisson; renforcer les incitations et les infrastructures pour soutenir la marche et le cyclisme et mettre en place un système de surveillance de la qualité de l'air à l'échelle de la ville. Cependant, ils reconnaissent également que les villes n’ont souvent pas la capacité de s’attaquer à toutes les causes de la pollution et invitent les États-nations, les entreprises et tous ceux qui s’intéressent au changement climatique et à la santé publique à se conformer à cet engagement. La Déclaration inclut ce message à tous les acteurs responsables: “Nous utiliserons tous les pouvoirs dont nous disposons en tant que maires pour lutter contre la pollution de l'air et nous appelons les responsables des sources de pollution de l'air qui empoisonnent l'air dans nos villes à respecter cet engagement.”


A propos du C40

Dans le monde entier, C40 Cities relie 94 des plus grandes villes du monde à des actions audacieuses en faveur du climat, ouvrant ainsi la voie à un avenir plus sain et plus durable. Représentant plus de 700 millions de citoyens et plus du quart de l'économie mondiale, les maires des villes des C40 se sont engagés à atteindre les objectifs les plus ambitieux de l'Accord de Paris au niveau local, ainsi qu'à assainir l'air que nous respirons.


10 villes africaines se sont jointes au C40. Parmi elles, aucune ville marocaine.

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

170 MDH pour financer des projets dans différents domaines de recherche et de développement

Initié par le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche
scientifique, la Fondation OCP, l'université Mohammed VI polytechnique et le Centre national pour la recherche scientifique et
technique {CNRST), un appel à projets a été lancé ce 27 septembre. Montant de l'enveloppe : plus de 170 millions de dirhams mobilisés.

desk.ma

Internationale

Industrie, transports, recherche: le gouvernement détaille son plan hydrogène

Industrie, transports lourds et recherche: le gouvernement a détaillé mardi son plan de 7 milliards d'euros sur dix ans pour développer à grande échelle l'hydrogène, qui peut servir à rendre plus "propres" certaines activités.

medias24.com

Nationale

Le tiers des chantiers de l’équipement et de la logistique ont été mis à l’arrêt en raison de la crise sanitaire

Un tiers, c’est la proportion des différents chantiers engagés par le ministère de l’Équipement et du transport ayant été mis à l’arrêt suite à l’annonce de l’état d’urgence et l’instauration du confinement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Lematin.ma

Nationale

Covid-19 Maroc/Déconfinement : Voici toutes les mesures qui vont entrer en vigueur le 24 juin

Les autorités ont pris une série de mesures pour la gestion de la deuxième étape du plan d'allègement du confinement sanitaire à partir du 24 juin 2020 à minuit.

laquotidienne.ma

Nationale

Transport – Reprise de la circulation des trains interurbains, 1ère phase et offre par axe

C’est officiel. Dans la poursuite de la reprise progressive de la circulation des trains en phase avec la relance progressive de l’activité économique, et après l’amélioration de l’offre proximité le 1er Juin, l’ONCF finalise ses préparatifs pour la reprise des trains interurbains.

Source : article19.ma

Nationale

Transport touristique : La FNTT et la FLASCAM scellent un partenariat

Marrakech – Une convention de partenariat a été signée, récemment, entre la Fédération Nationale du Transport Touristique (FNTT) et la Fédération des Loueurs d’Automobile Sans Chauffeur au Maroc (FLASCAM) pour mettre en synergie leurs moyens afin d’aider,conjointement, leurs secteurs respectifs à surmonter la crise induite par la pandémie du coronavirus (Covid-19) et à préparer l’avenir après le déconfinement.

Source : mapexpress.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Essaouira : Sensibilisation sur la nécessité de la «mobilité douce»

Une journée d’étude et de sensibilisation sur la nécessité de la «mobilité douce» a été organisée par le Centre International de Recherche et de Renforcement des Capacités (CI2RC), relevant de l’Ecole Supérieure de Technologie (EST).

lopinion.ma

Internationale

Le World Power-to-X Summit 2020, du 1er au 3 décembre à Marrakech

Le World Power-to-X Summit 2020, un carrefour pour les décideurs politiques, les leaders de l’industrie, les experts en recherche et les innovateurs mondiaux pour discuter des opportunités et des défis PtX, se tiendra du 1er au 3 décembre prochain à Marrakech.

hibapress.com

Nationale

Transport routier : Comment gérer les contraintes sanitaires?

Un projet de plan de relance a été finalisé par le département du Transport et impose une série de mesures préventives en attendant de revenir au taux de remplissage normal après l’allègement de l’état sanitaire.

Leseco.ma

Nationale

Déconfinement : La FNTT publie un Guide pratique pour une protection sanitaire renforcée

Marrakech- La Fédération Nationale du Transport Touristique (FNTT), en concertation avec l’ensemble des professionnels du secteur, a élaboré un Guide pratique visant à garantir une protection sanitaire renforcée de la clientèle et des professionnels, après le déconfinement.

Source : mapexpress.ma

Nationale

Reprise progressive des activités du transport mixte et de personnels dans le respect des spécificités de chaque zone

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a annoncé, mercredi, la reprise progressive des activités relatives au transport mixte et au transport de personnels, tout en respectant les spécificités de chaque zones (zones d’allégement des restrictions 1 et 2).

Source : maroc-diplomatique.net

Nationale

Nette diminution des accidents mortels en avril

Le bilan des statistiques provisoires des accidents de circulation survenus en avril 2020, en comparaison avec les données du même mois de l'an dernier, fait état d'une nette baisse des accidents de la route.

Source : fnh.ma

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

Nationale

Maroc : L’accélération de la transition énergétique en marche (CESE)

Dans un souci d’améliorer la stratégie énergétique au Maroc, un avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a été publié récemment au Bulletin officiel sur l’accélération de la transition énergétique pour installer le Maroc dans la croissance verte.

maroc-diplomatique.net

Internationale

Hydrocarbures : La demande mondiale devrait chuter plus que prévu

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) rapporte que la demande mondiale en pétrole entre 2020 et 2021 devrait chuter davantage que prévu.

lematin.ma

Nationale

Le Maroc se met à l’hydrogène : Un partenariat avec l’Allemagne vient d’être signé pour le développement de la production

Après l’énergie solaire et éolienne, le Royaume poursuit la diversification de son mix énergétique. Le Maroc vient ainsi d’opter pour le développement de l’hydrogène.

aujourdhui.ma

Nationale

Confinement et mobilité : le nombre de déplacements des marocains a été divisé par 4 (étude)

Selon les résultats d'une enquête menée par le cabinet d'études Transitec et BJ Group autour de l'impact de la pandémie sur la mobilité quotidienne au Maroc, le nombre de déplacements a été divisé par quatre. Les modes de transport public (bus, tramway, petits et grands taxis) ont été les plus impactés.

Source : 2m.ma

Nationale

Comment l’ONCF prépare la reprise progressive de la circulation des trains

En perspective de la reprise progressive du trafic ferroviaire, l’Office national des chemins de fer (ONCF) s’est mobilisé pour mettre en place des procédures spéciales et des mesures de prévention au niveau des gares du Royaume dans le contexte de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Source : lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés