sous la tutelle du:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés

International
01/01/2019
Internationale

35 villes s’engagent à purifier l'air que leurs citoyens respirent et protéger la santé de millions

Les maires de Londres, Paris, Los Angeles, Copenhague, Delhi, Jakarta, Mexico et des villes du monde entier s'engagent pour une vision commune du respect des recommandations pour la qualité de l'air de l'Organisation mondiale de la Santé d'ici 2030.


40 000 décès par an pourraient être évités.


La crise climatique mondiale appelle à des mesures sans précédent de la part des grandes villes du monde.

Copenhague, Danemark (11 octobre 2019) - Aujourd'hui, 35 maires se sont engagés à fournir un air pur à plus de 140 millions d'habitants de leurs villes. En signant la Déclaration C40 des Villes à l'Air Pur, les maires reconnaissent que respirer de l'air pur est un droit humain et s'engagent à travailler ensemble pour former une coalition mondiale sans précédent pour la qualité de l'air.


L'engagement annoncé aujourd'hui au Sommet mondial des maires C40 à Copenhague pousse les villes à se fixer des objectifs ambitieux en matière de réduction de la pollution et à mettre en œuvre des politiques de qualité pour l'air pur d'ici 2025. En rendant compte publiquement de leurs progrès, les villes envisagent de créer une «course au sommet» en matière de nettoyage de l'air dans les grandes villes du monde. Les villes signataires de la déclaration C40 sont: Amman, Austin, Bangalore, Barcelone, Berlin, Buenos Aires, Copenhague, Delhi, Dubaï, Durban (eThekwini), Guadalajara, Heidelberg, Houston, Jakarta, Los Angeles, Lima, Lisbonne, Londres, Madrid, Medellin, Mexico, Milan, Oslo, Paris, Portland, Quezon City, Quito, Rotterdam, Séoul, Stockholm, Sydney, Tel Aviv-Yafo, Tokyo, Varsovie, Washington DC.


Les maires, lors d'une conférence de presse à Copenhague, ont lancé un message clair: «Nous savons que nous devons nous attaquer au double danger de la pollution atmosphérique et à l'urgence climatique. Tous deux ont besoin d'une action rapide, sans précédent et collective pour éliminer la pollution qui nuit à notre santé et au réchauffement de notre planète. "

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 9 citoyens du monde sur 10 respirent de l'air sale et 7 millions de personnes meurent prématurément chaque année des suites de la pollution atmosphérique. La pollution atmosphérique est en train de créer une crise mondiale de la santé publique, enracinée dans l'injustice sociale. En règle générale, ce sont les communautés les plus pauvres et les plus vulnérables qui sont le plus touchées par un air pollué et sale.


Dans la Déclaration C40, les maires s’engagent à utiliser leur pouvoir et leur influence pour réduire la pollution de l’air et s’emploient à respecter les directives de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la qualité de l’air. Cela signifie que les villes vont continuellement réduire leurs émissions locales et plaider en faveur d'une réduction des émissions régionales, entraînant une baisse continue des niveaux de pollution de l'air qui se rapprochent des directives de l'OMS: Les signataires de la déclaration s'engagent à: fixer des objectifs ambitieux de réduction, dans les deux ans, de la pollution qui respectent ou dépassent les engagements nationaux, les plaçant sur la voie de la conformité aux directives de l'Organisation Mondiale de la Santé; Mettre en œuvre des politiques de fond sur la qualité de l'air d'ici 2025 qui s'attaquent aux causes uniques de pollution dans leurs villes et rendre compte publiquement des progrès accomplis dans la réalisation de ces objectifs.


Si les 35 signataires réduisent les niveaux annuels moyens de PM2,5 aux normes de l’OMS (10 µg / m3), ils pourraient éviter 40 000 décès par an.


Les maires disposent d'un large éventail d'outils pour améliorer la qualité de l'air, notamment le développement des transports en commun à faibles ou à zéro émissions de carbone; créer des zones zéro émission; exiger et promouvoir des combustibles plus propres pour le chauffage et la cuisson; renforcer les incitations et les infrastructures pour soutenir la marche et le cyclisme et mettre en place un système de surveillance de la qualité de l'air à l'échelle de la ville. Cependant, ils reconnaissent également que les villes n’ont souvent pas la capacité de s’attaquer à toutes les causes de la pollution et invitent les États-nations, les entreprises et tous ceux qui s’intéressent au changement climatique et à la santé publique à se conformer à cet engagement. La Déclaration inclut ce message à tous les acteurs responsables: “Nous utiliserons tous les pouvoirs dont nous disposons en tant que maires pour lutter contre la pollution de l'air et nous appelons les responsables des sources de pollution de l'air qui empoisonnent l'air dans nos villes à respecter cet engagement.”


A propos du C40

Dans le monde entier, C40 Cities relie 94 des plus grandes villes du monde à des actions audacieuses en faveur du climat, ouvrant ainsi la voie à un avenir plus sain et plus durable. Représentant plus de 700 millions de citoyens et plus du quart de l'économie mondiale, les maires des villes des C40 se sont engagés à atteindre les objectifs les plus ambitieux de l'Accord de Paris au niveau local, ainsi qu'à assainir l'air que nous respirons.


10 villes africaines se sont jointes au C40. Parmi elles, aucune ville marocaine.

Nationale

Les accidents de la route, ou l’erreur qui coûte cher

La célébration de la Journée nationale de la sécurité routière, le 18 février de chaque année, constitue une occasion pour alerter sur l’importance de la vigilance sur la route, en respectant le code de la route.

Source : Mapexpress.ma

Nationale

L’ONCF lance “Train+Auto”, la 1ère offre de service d’intermodalité complémentaire au train

Première offre de service d’intermodalité complémentaire au train visant à assurer les déplacements des clients entre les gares et les lieux en ville.

Source : Hibapress.com

Nationale

Journée nationale de la sécurité routière : Soirée TV «POUR LA VIE»

L’agence nationale de la sécurité routière organise une soirée TV de célébration de la Journée Nationale de la Sécurité, le 18 février 2020.

Source : CNPAC

Nationale

Marrakech se prépare à revoir son réseau de transport urbain et périurbain

Le Grand Marrakech s’apprête à réorganiser son réseau de transports. Et pour cause : les contrats d’exploitation urbaine et périurbaine arriveront bientôt à échéance.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Le TRAM de Rabat-Salé a transporté plus de 273 millions de voyageurs

Le réseau enregistre en moyenne 110.000 voyages par jour (jours ouvrables), selon des chiffres fournis à la MAP par la STRS.

Source : Challenge.ma

Internationale

Les dix commandements du FIT-OCDE pour une micromobilité plus sûre

Le Forum international du transport qui relève de l’OCDE a publié un rapport où il propose dix recommandations pour une micromobilité plus sûre.

Source : Lematin.ma

Internationale

L'utilisation de la voiture en milieu urbain sera remplacée par un "transport plus vert" d'ici une décennie

Selon les recherches, les transports durables comme le vélo dépasseront l'utilisation de la voiture dans les plus grandes villes du monde d'ici 2030.

Source : CNBC

Internationale

Les candidatures pour les Global Climate Action Awards 2020 de l'ONU sont maintenant ouvertes

Les organisations, les villes, les industries, les universités, les gouvernements et tout acteur impliqué en matière de changement climatique peuvent proposer leur travail pour la candidature au prix de l'Action Mondiale pour le Climat de l'ONU.

Source : UNFCCC

Nationale

“Marrakech E-Prix 2020”, le 29 février courant sur le Circuit Moulay El Hassan

La 5è manche du Championnat 2020 ABB- FIA, de la Formule Électrique (Formule E), baptisée “Marrakech E-Prix 2020” qui met en scène des courses disputées au volant de voitures entièrement électriques, aura lieu le 29 février courant sur le Circuit Moulay El Hassan de la cité ocre.

Source : Maroc-diplomatique.net

Nationale

Code de la route : La gendarmerie royale va recourir aux drones pour relever les infractions

Dans le but de renforcer la sécurité routière, le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a annoncé que 52 radars seront bientôt installés sur les différentes routes du royaume.

Source : 360.ma

Internationale

Session spéciale sur le développement urbain durable dans la région MENA au Forum Urbain Mondial

Selon Maimunah Mohd Sharif, directrice exécutive d'ONU-Habitat, les pays arabes ont un potentiel extraordinaire pour devenir un modèle pour le nouvel agenda urbain.

Source : Forum Urbain Mondial