sous la tutelle du:
implémenté par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés

ADM : La mobilité durable comme fer de lance

International
01/01/2019
Nationale
02/12/2019

Autoroutes du Maroc (ADM) organise la troisième édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable à Marrakech


Confortée dans sa position de leader continental, ADM mobilise les instances internationales au Maroc pour une mobilité durale dans le secteur routier.


Marrakech, le 26 novembre 2019 - Après le succès retentissant des deux dernières éditions, la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a organisé la troisième édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable à l’hôtel Sofitel de Marrakech le 26 novembre 2019 sous le thème : « Transport routier et mobilité durables pour un avenir durable ». Grand-messe des acteurs et experts de la mobilité durable à l’échelle mondiale, la Conférence internationale sur la Mobilité Durable est une initiative lancée par ADM en 2016, année à laquelle le Maroc a organisé la COP 22 à Marrakech.


Organisée par ADM en collaboration avec ses partenaires historiques l’IRF (Fédération Routière Internationale) et l’ASECAP (Association Européenne des Concessionnaires d’Autoroutes et ouvrages à Péage), cette rencontre a rassemblé plus de 200 conférenciers nationaux et internationaux (experts, opérateurs, investisseurs…) de haut niveau pour débattre des enjeux de la mobilité durable à l’aune des évolutions technologiques de ces dernières années.


L’objectif principal à travers cette conférence internationale est de sensibiliser les parties prenantes, de mobiliser les acteurs, de partager les expériences, de capitaliser sur les bonnes pratiques et d’accompagner les différentes institutions à prendre des engagements solides en matière de sécurité et de mobilité durable. Aussi, il est question, entre autres, d’explorer les nouveaux mécanismes de financement verts mis en place dans le cadre de la finance climat, d’initier la réflexion pour le développement d’un véritable écosystème autour de la sécurité, du transport routier et de la mobilité durables, de rappeler la position du Maroc et communiquer auprès de la communauté internationale, de l’engagement du Royaume pour l’environnement, pour la sécurité et pour la mobilité durable.

Cette 3ème édition de la Conférence internationale sur la mobilité durable a permis également d’échanger sur les conclusions de la COP 24 au regard des thématiques liées à la mobilité durable et des objectifs de réduction de GES, en vue de préparer une synthèse au comité de la COP 25, prévue du 2 au 13 décembre prochain à Madrid suite au désistement du Chili.


Pour ce troisième rendez-vous, ADM a élaboré un programme très alléchant. En effet, la journée a été marquée par trois différentes sessions qui ont connu la participation d’intervenants de calibre mondial. Après la session d’ouverture, la première session, a porté sur le thème : « Transport Routier et Mobilité Durables : Les challenges et les opportunités ». Cette session a permis d’analyser les enjeux de la mobilité durable, de débattre des opportunités et des défis y afférents. La deuxième session a abordé le thème « Nouvelles Technologies, Solutions et Services innovants » et a mis en exergue l’apport des nouvelles technologies dans le domaine de la mobilité durable. Et la troisième session a été axée sur le thème : « Offrir des routes et de la mobilité sécurisées » et a été l’occasion d’aborder les actions et les moyens à mettre en œuvre en matière de sécurité pour une mobilité plus sûre.


L’évènement a été également marqué par la présentation, par la Fondation VINCI Autoroutes, des résultats du premier Baromètre Marocain de la conduite responsable, cette vaste enquête qui a dressé un état des lieux des comportements des Marocains au volant, identifiant ainsi les conduites à risque et les bonnes pratiques pour contribuer à mieux orienter les messages de prévention dans le Royaume.

Nationale
20/01/2020

Casa-Settat contracte un crédit de 1 milliard de DH

La région de Casablanca-Settat s'apprête à contracter un prêt de 100 millions de dollars, soit plus de 1 milliard de DH, auprès de la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, pour le financement des lignes 3 et 4 du tramway de Casablanca.

Source : L'économiste.com

Nationale
15/01/2020

Casaroc : l’innovation au service des voyageurs

Les acteurs de l’industrie du transport s'engagent pour améliorer l’expérience des voyageurs grâce aux nouvelles technologies.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale
13/01/2020

AMEE et IRESEN lancent un concours pour le design d’ombrières solaires

L’AMEE et l'IRESEN poursuivent leur programme d’encouragement de la recherche dans le domaine de la mobilité durable.

Source : Lematin.ma