International
01/01/2019
Nationale

ADM : La mobilité durable comme fer de lance

Autoroutes du Maroc (ADM) organise la troisième édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable à Marrakech


Confortée dans sa position de leader continental, ADM mobilise les instances internationales au Maroc pour une mobilité durale dans le secteur routier.


Marrakech, le 26 novembre 2019 - Après le succès retentissant des deux dernières éditions, la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a organisé la troisième édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable à l’hôtel Sofitel de Marrakech le 26 novembre 2019 sous le thème : « Transport routier et mobilité durables pour un avenir durable ». Grand-messe des acteurs et experts de la mobilité durable à l’échelle mondiale, la Conférence internationale sur la Mobilité Durable est une initiative lancée par ADM en 2016, année à laquelle le Maroc a organisé la COP 22 à Marrakech.


Organisée par ADM en collaboration avec ses partenaires historiques l’IRF (Fédération Routière Internationale) et l’ASECAP (Association Européenne des Concessionnaires d’Autoroutes et ouvrages à Péage), cette rencontre a rassemblé plus de 200 conférenciers nationaux et internationaux (experts, opérateurs, investisseurs…) de haut niveau pour débattre des enjeux de la mobilité durable à l’aune des évolutions technologiques de ces dernières années.


L’objectif principal à travers cette conférence internationale est de sensibiliser les parties prenantes, de mobiliser les acteurs, de partager les expériences, de capitaliser sur les bonnes pratiques et d’accompagner les différentes institutions à prendre des engagements solides en matière de sécurité et de mobilité durable. Aussi, il est question, entre autres, d’explorer les nouveaux mécanismes de financement verts mis en place dans le cadre de la finance climat, d’initier la réflexion pour le développement d’un véritable écosystème autour de la sécurité, du transport routier et de la mobilité durables, de rappeler la position du Maroc et communiquer auprès de la communauté internationale, de l’engagement du Royaume pour l’environnement, pour la sécurité et pour la mobilité durable.

Cette 3ème édition de la Conférence internationale sur la mobilité durable a permis également d’échanger sur les conclusions de la COP 24 au regard des thématiques liées à la mobilité durable et des objectifs de réduction de GES, en vue de préparer une synthèse au comité de la COP 25, prévue du 2 au 13 décembre prochain à Madrid suite au désistement du Chili.


Pour ce troisième rendez-vous, ADM a élaboré un programme très alléchant. En effet, la journée a été marquée par trois différentes sessions qui ont connu la participation d’intervenants de calibre mondial. Après la session d’ouverture, la première session, a porté sur le thème : « Transport Routier et Mobilité Durables : Les challenges et les opportunités ». Cette session a permis d’analyser les enjeux de la mobilité durable, de débattre des opportunités et des défis y afférents. La deuxième session a abordé le thème « Nouvelles Technologies, Solutions et Services innovants » et a mis en exergue l’apport des nouvelles technologies dans le domaine de la mobilité durable. Et la troisième session a été axée sur le thème : « Offrir des routes et de la mobilité sécurisées » et a été l’occasion d’aborder les actions et les moyens à mettre en œuvre en matière de sécurité pour une mobilité plus sûre.


L’évènement a été également marqué par la présentation, par la Fondation VINCI Autoroutes, des résultats du premier Baromètre Marocain de la conduite responsable, cette vaste enquête qui a dressé un état des lieux des comportements des Marocains au volant, identifiant ainsi les conduites à risque et les bonnes pratiques pour contribuer à mieux orienter les messages de prévention dans le Royaume.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés