International
01/01/2019
Nationale

Autoroutes du Maroc... Objectif: réduire de moitié les décès à l’horizon 2021

Pour Autoroutes du Maroc, la question de la sécurité routière bénéficie d’une attention particulière. Elle même inscrite parmi les priorités du plan stratégique de la société. Anouar Benazzouz, Directeur général de ADM, nous détaille les principaux points de cette feuille de route


Quelle est la place de la sécurité routière au sein d’ADM ?
La sécurité routière est inscrite dans l’ADN de la société des Autoroutes du Maroc (ADM), de la conception des projets d’infrastructures jusqu’à leur réalisation, au niveau de l’exploitation depuis l’entrée sur le réseau autoroutier jusqu’à la sortie du client-usager sans oublier la communication avec l’usager et l’éducation du jeune public à une sensibilisation générale dans l’objectif d’agir sur les comportements au volant. Responsabiliser l’usager est capital, la sécurité est notre responsabilité commune.


Quelles sont les actions qui ont été prises dans le cadre de la prévention routière ?
ADM a entrepris de grands chantiers pour renforcer la sécurité autoroutière. Le développement rapide du réseau à la fois en termes d’infrastructures, qui comprend à ce jour 1.800 km et de trafic transitant sur l’autoroute, qui est de 400.000 véhicules par jour en moyenne, soit 1.200.000 client-usagers. ADM a lancé un plan ambitieux : «AGIR : Action globale contre l’insécurité routière». Ce plan vise à diminuer durablement le nombre d’accidents sur le réseau autoroutier et à réduire le nombre de morts de 50% à l’horizon 2021 et 75% d’ici 2025 à travers une feuille de route adaptée aux spécificités du réseau autoroutier. Le plan AGIR s’appuie sur une approche globale touchant à la fois l’investissement en infrastructures, les nouvelles technologies, la formation des ressources humaines et la concertation avec le renforcement des liens de partenariat et de travail en équipe avec tous les acteurs qui interviennent sur le réseau autoroutier.


La prévention routière implique plusieurs intervenants. Qui sont vos partenaires pour assurer cette mission ?
Toujours dans le cadre du programme AGIR, une convention a été signée en avril 2018 entre ADM et la Direction générale de la protection civile (DGPC), elle a pour objet la construction sur le réseau autoroutier, l’équipement, le fonctionnement et l’entretien de 11 postes prioritaires permanents de secours ainsi que l’acquisition de 13 ambulances et 13 véhicules de secours et de sauvetage et de leurs équipements. L’objectif de ce partenariat stratégique est d’améliorer la durée d’intervention des équipes de la Protection civile sur le réseau autoroutier national en disposant d’un poste tous les 100 km en moyenne. Pour la concrétisation de cette convention, les deux partenaires ont mobilisé un budget de 30 millions de DH dont les deux tiers pris en charge par ADM. Cette initiative constitue un des jalons importants du plan AGIR et permettra d’accompagner l’extension du réseau autoroutier national et l’augmentation de son trafic via le renforcement du dispositif d’assistance rapide. Afin de renforcer davantage la sécurité sur le réseau autoroutier, une seconde convention de partenariat a été signée par le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau (Direction des routes, la Direction du transport routier et de la sécurité routière), ADM et la Gendarmerie royale pour la sécurisation des ouvrages de franchissement (passerelles, passages supérieurs, etc.) des autoroutes nationales par le biais de l’installation de dispositifs de vidéosurveillance au niveau des ouvrages de franchissement et principalement dans les zones à risque. En plus de cette mesure, le réseau sera progressivement sécurisé grâce à un grillage fin qui sécurisera les passages supérieurs. Un partenariat renforcé pour mieux pallier aux actes de vandalisme et aux désagréments qui peuvent surgir sur le réseau.


Comment réduire les accidents sur les autoroutes ?
Plus de 50% des accidents sont dus à l’excès de vitesse, au manque de sommeil et à l’éclatement des pneus. La baisse de vigilance au volant est l’une des principales causes d’accidents survenus sur les autoroutes. Il faut savoir que l’hypovigilance peut aller jusqu’à la somnolence et même à l’endormissement. Le respect de la limitation de vitesse aux péages est également très important : nous invitons nos clients-usagers à se conformer aux indications des panneaux de limitation de vitesse aux abords des péages. Les changements à l’improviste et sans signalement (clignotant) de voies lors d’un dépassement, d’un rabattement ou d’une entrée d’autoroute sont également très dangereuses au même titre que la conduite en continue sur la 3e voie qui doit rester vide ; elle sert uniquement à doubler et se remettre systématiquement sur la voie de droite.


Quelles sont les actions entreprises pour assurer la sécurité des infrastructures ?
ADM a entrepris plusieurs chantiers destinés à renforcer la sécurité autoroutière sur l’ensemble de notre réseau de 1.800 km. L’organisation des campagnes de sensibilisation à la sécurité autoroutière et ses propres particularités en ciblant non seulement les clients-usagers automobilistes mais également les élèves au niveau des établissements scolaires et les communautés riveraines à l’axe autoroutier pour les inciter à emprunter les passerelles, à titre d’exemple, implantées toutes les 10 mn. ADM assure l’assistance des clients-usagers à travers la multiplication de patrouilles et l’augmentation des fréquences des rondes de même qu’avec la mise à disposition d’un numéro dédié (assistance téléphone) aux clients-usagers, ils peuvent solliciter une assistance à n’importe quel moment en composant le 5050. Disponible 24h/24 et 7j/7. Nous avons également lancé l’appli «ADM Trafic» qui permet aux usagers d’être informés en temps réel de l’état du trafic sur l’ensemble du réseau autoroutier. Parallèlement, ADM poursuit son programme : «Pose de passerelles» afin d’éviter aux piétons d’avoir à traverser les autoroutes. Le choix des emplacements d’installation des passerelles se base sur des enquêtes de terrain fiables, ciblées et précises. Le Pass Jawaz est devenu également à la portée de toutes les bourses et offre plus de confort et de sécurité lors des passages au niveau des gares de péage. ADM travaille actuellement sur la mise en place de la radio info trafic national pour informer en temps réel et interagir avec les conducteurs. Ceci en plus de partenariats avec la protection civile, désormais le réseau autoroutier dispose d’un parc d’ambulances qui lui est dédié. La signalisation et l’information sur les panneaux de chantier sont très importantes pour informer sur les différentes déviations en cas de travaux de maintenance, une information relayée par les PMV et ADM trafic.

Nationale

Le tiers des chantiers de l’équipement et de la logistique ont été mis à l’arrêt en raison de la crise sanitaire

Un tiers, c’est la proportion des différents chantiers engagés par le ministère de l’Équipement et du transport ayant été mis à l’arrêt suite à l’annonce de l’état d’urgence et l’instauration du confinement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Lematin.ma

Nationale

Covid-19 Maroc/Déconfinement : Voici toutes les mesures qui vont entrer en vigueur le 24 juin

Les autorités ont pris une série de mesures pour la gestion de la deuxième étape du plan d'allègement du confinement sanitaire à partir du 24 juin 2020 à minuit.

laquotidienne.ma

Nationale

Transport – Reprise de la circulation des trains interurbains, 1ère phase et offre par axe

C’est officiel. Dans la poursuite de la reprise progressive de la circulation des trains en phase avec la relance progressive de l’activité économique, et après l’amélioration de l’offre proximité le 1er Juin, l’ONCF finalise ses préparatifs pour la reprise des trains interurbains.

Source : article19.ma

Nationale

Transport touristique : La FNTT et la FLASCAM scellent un partenariat

Marrakech – Une convention de partenariat a été signée, récemment, entre la Fédération Nationale du Transport Touristique (FNTT) et la Fédération des Loueurs d’Automobile Sans Chauffeur au Maroc (FLASCAM) pour mettre en synergie leurs moyens afin d’aider,conjointement, leurs secteurs respectifs à surmonter la crise induite par la pandémie du coronavirus (Covid-19) et à préparer l’avenir après le déconfinement.

Source : mapexpress.ma

Nationale

Logistique/ Transport : En pleine crise, le secteur souhaite des mesures au plus vite

La crise sanitaire actuelle a malmené les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial, mettant en difficulté le secteur de la logistique et du transport que ce soit au niveau national ou international.

Source : Fnh.ma

Nationale

Transport touristique : Le plan de sauvetage

Les professionnels du transport touristique au Maroc dévoilent leur plaidoyer. L’appel lancé vise en effet l’élaboration d’un plan de sauvetage qui reconsidère la situation du secteur et limite l’impact de la crise sanitaire.

Source : Aujourdhui.ma

Internationale

Douane : quelles mesures prendre pour le transport transfrontalier

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Union internationale des transports routiers (IRU) viennent de publier une déclaration conjointe. Celle-ci précise les mesures à prendre par les administrations douanières face aux conséquences de la COVID-19 sur le transport transfrontalier.

Source : Lematin.ma

Nationale

Transport routier : Comment gérer les contraintes sanitaires?

Un projet de plan de relance a été finalisé par le département du Transport et impose une série de mesures préventives en attendant de revenir au taux de remplissage normal après l’allègement de l’état sanitaire.

Leseco.ma

Nationale

Déconfinement : La FNTT publie un Guide pratique pour une protection sanitaire renforcée

Marrakech- La Fédération Nationale du Transport Touristique (FNTT), en concertation avec l’ensemble des professionnels du secteur, a élaboré un Guide pratique visant à garantir une protection sanitaire renforcée de la clientèle et des professionnels, après le déconfinement.

Source : mapexpress.ma

Nationale

Reprise progressive des activités du transport mixte et de personnels dans le respect des spécificités de chaque zone

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a annoncé, mercredi, la reprise progressive des activités relatives au transport mixte et au transport de personnels, tout en respectant les spécificités de chaque zones (zones d’allégement des restrictions 1 et 2).

Source : maroc-diplomatique.net

Nationale

Nette diminution des accidents mortels en avril

Le bilan des statistiques provisoires des accidents de circulation survenus en avril 2020, en comparaison avec les données du même mois de l'an dernier, fait état d'une nette baisse des accidents de la route.

Source : fnh.ma

Nationale

Déconfinement : Les professionnels du transport touristique se préparent activement pour la reprise

La préparation de la reprise de l’activité s’accélère dans les différents secteurs de l’économie nationale. En ce qui concerne le secteur du transport touristique, les professionnels travaillent d’arrache-pied pour garantir les conditions de protection nécessaires à la clientèle.

Source : Challenge.ma

Internationale

L’impact du Covid-19 sur les réseaux ferrés africains

Une téléconférence consacrée à la thématique «Covid-19 : Impacts et adaptations des réseaux ferrés africains » a été organisée récemment par l’Office national des chemins de fer (ONCF), avec la participation de plus de 160 décideurs, hauts responsables, experts et chercheurs d’Asie, d’Europe et d’Afrique.

Source : Libe.ma

Nationale

Transports en commun : Casa Transports planche sur un plan de circulation

Casa Transports s’active pour l’élaboration du plan de circulation dans les zones d’influence des lignes de tram T3 et T4 et de Bus à haut niveau de service (BHNS) L5 et L6. L’étude de ce projet dont l’appel d’offres vient d’être lancé vise à réaliser un plan de circulation au niveau des zones d’influence des lignes du réseau Transport en commun en site propre (TCSP).

Source : aujourdhui.ma

Nationale

Le Maroc se met à l’hydrogène : Un partenariat avec l’Allemagne vient d’être signé pour le développement de la production

Après l’énergie solaire et éolienne, le Royaume poursuit la diversification de son mix énergétique. Le Maroc vient ainsi d’opter pour le développement de l’hydrogène.

aujourdhui.ma

Nationale

Confinement et mobilité : le nombre de déplacements des marocains a été divisé par 4 (étude)

Selon les résultats d'une enquête menée par le cabinet d'études Transitec et BJ Group autour de l'impact de la pandémie sur la mobilité quotidienne au Maroc, le nombre de déplacements a été divisé par quatre. Les modes de transport public (bus, tramway, petits et grands taxis) ont été les plus impactés.

Source : 2m.ma

Nationale

Comment l’ONCF prépare la reprise progressive de la circulation des trains

En perspective de la reprise progressive du trafic ferroviaire, l’Office national des chemins de fer (ONCF) s’est mobilisé pour mettre en place des procédures spéciales et des mesures de prévention au niveau des gares du Royaume dans le contexte de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Source : lematin.ma

Nationale

la CTM organise des voyages virtuels pour soutenir le Fonds national de solidarité Covid-19

La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) a lancé le « tour du Maroc solidaire », une opération virtuelle faisant appel à la générosité des Marocains pour soutenir le Fonds national de solidarité Covid-19.

Source : 2m.ma

Nationale

Circuits courts, digitalisation: les leçons du secteur logistique

Le secteur du transport et de la logistique évalue les dégâts causés par la crise sanitaire. Le bilan est lourd, en dépit des mesures prises par les professionnels pour juguler la crise à court terme. Quant aux perspectives d’avenir, elles dépendent des mesures qui seront prises à moyen terme pour asseoir ce secteur sur une base plus solide.

Source : Telquel.ma

Nationale

Casablanca: Nouveau plan de circulation à l’étude

Casa-Transport s’apprête à lancer une étude pour l’élaboration d’un nouveau plan de circulation à Casablanca. Il concernera la zone d’influence des futures lignes 3 et 4 de tramway et 5 et 6 en mode BHNS (bus à haut niveau de service). Un appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 19 juin prochain, devra déterminer le bureau d’étude qui assurera les prestations.

Source : Leconomiste.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés