International
01/01/2019
Nationale

Comment l’ONCF prépare la reprise progressive de la circulation des trains

En perspective de la reprise progressive du trafic ferroviaire, l’Office national des chemins de fer (ONCF) s’est mobilisé pour mettre en place des procédures spéciales et des mesures de prévention au niveau des gares du Royaume dans le contexte de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Ces mesures présentées samedi au ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, à la gare de Rabat-Agdal, visent à renforcer la sécurité sanitaire à travers de nouvelles règles de déplacement accompagnant la reprise progressive de la circulation des trains et à assurer les conditions de protection nécessaires pour un transport sûr et dans de meilleures conditions.

À cette occasion, le ministre a suivi des explications sur l’ensemble des différentes étapes que le voyageur emprunte au sein de la gare depuis l’entrée. Ainsi, les passagers sont triés selon leurs destinations, le port obligatoire des masques sera contrôlé, outre le lancement des opérations de nettoyage, de désinfection et de stérilisation continue de toutes les installations et les équipements de la gare. Il s’agit aussi des mesures prises dans l’espace d’acquisition des billets et dans les espaces des quais et leurs accès. Ces procédures comportent notamment la fourniture de matériel de stérilisation et de désinfection pour les mettre à disposition des voyageurs, la désinfection et la stérilisation des distributeurs automatiques et des sièges, ainsi que la mise en place de marques au sol et des annonces audio, afin de respecter l’espacement physique dans les espaces d’attente des gares et des quais.

Après l’accès des voyageurs aux quais, ceux-ci seront guidés à travers des affiches, des annonces audio et des directives du personnel de l’ONCF pour assurer le respect du numéro de train et de la voiture indiqués sur le billet, tout en réglementant le mouvement de débarquement et d’embarquement des passagers et la distance de sécurité entre eux. Dans une déclaration à la MAP, M. Amara a indiqué que les mesures entreprises par l’ONCF visent à contrecarrer la propagation du coronavirus (Covid-19), notant que ces préparatifs s’inscrivent dans la continuité du travail déjà réalisé par l’Office en matière de précaution, à savoir le port obligatoire des masques, l’adoption des gestes barrière, la mise en place de distributeurs de gel désinfectant, ainsi que la sensibilisation des usagers.

Pour sa part, le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabii Khlie, a rappelé que les trains de proximité ont été maintenus durant toute la durée du confinement et que depuis lundi dernier l’offre a été doublée, sachant qu’actuellement l’offre de proximité ne représente que 40% de l’offre normale.  Le DG de l’ONCF a aussi évoqué la mise en place au niveau de l’ensemble des gares et des trains, y compris «Al-Buraq» et «Atlas», des mesures de précaution visant à inciter les usagers à maintenir la distanciation physique, affirmant que l’ONCF est «prêt» à reprendre l’activité intervilles après la levée du confinement.

L’ONCF a adopté cet arsenal de mesures de prévention afin de contrôler le flux de passagers et d’assurer le respect des règles de distanciation sur les trains navettes rapides, et pris une mesure exceptionnelle lors de cette première étape, à savoir la réduction du pourcentage de vente de sièges pour une capacité d’accueil de 50% par train, ainsi que l’adoption du système de réservation obligatoire à bord des trains express, suivant ce qui est mis en place pour les trains «Al-Buraq» et «Atlas».

Il est à noter qu’e depuis le 1er juin 2020, l’ONCF a augmenté son offre ferroviaire des trains navettes rapides, qui ont continué à fournir les services minimaux pendant la période de confinement sur les hubs de proximité entre Casa Port-Settat, Casa Port-El Jadida et Casa Port-Rabat-Kénitra. Le nombre de trains quotidiens est passé de 20 à 40, avec la réouverture des gares de Rabat-Agdal et Salé Tabriket. Avec la reprise progressive du trafic ferroviaire, l’Office a adopté de nouvelles règles de voyage pour assurer les conditions de protection nécessaires à un transport en toute sécurité et dans les meilleures conditions. Dans ce cadre, l’ensemble des voyageurs, empruntant des navettes express, sont obligés de respecter l’utilisation du train et de la voiture mentionnés sur leurs billets.

Pour suivre le rythme de ces mesures de prévention et de protection, l’ONCF a lancé un plan de communication sous le slogan «Ensemble nous travaillons pour nous protéger», visant à rassurer les citoyens sur l’utilisation sûre des trains et les sensibiliser à la nécessité de respecter les consignes de sécurité sanitaire. Ce plan repose sur la communication directe dans les gares et sur les trains (affiches dans les villes concernées, annonces audio, accompagnement direct...), et le lancement d’une campagne radio dans différentes stations et une autre via les canaux numériques (réseaux sociaux, portails et applications électroniques), ainsi que la communication directe avec les abonnés via les SMS et les appels téléphoniques. Dans ce contexte, l’ONCF invite ses clients à se renseigner en permanence sur les horaires et la fréquence des trains à travers son site internet et le centre de service client en appelant le numéro 2255, ainsi que les réseaux sociaux pour pouvoir programmer en avance leur voyage. 

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés