sous la tutelle du:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés

International
01/01/2019
Nationale

Gokigok: l'Uber du transport scolaire ?

L'application, dont le lancement est prévu pour la rentrée prochaine, propose d'assurer le transport scolaire personnalisé des enfants à Rabat, Salé et Témara.

TRANSPORTS - C’est un nouveau service qui fera son apparition au Maroc dès septembre prochain. L’entreprise Gokidok veut proposer aux parents de la région Rabat-Salé-Témara de prendre en charge le transport scolaire de leurs enfants. Depuis l’application mobile, à la manière d’un Careem ou d’un Uber, les parents peuvent choisir à quelle heure leur enfant sera pris en charge par un chauffeur “Goki”, qui devra ensuite les amener à l’école, mais aussi à l’entraînement de foot ou de danse, ou encore chez les grands-parents à l’heure prévue.

Achraf Zelmat, fondateur de Gokidok, entend concurrencer le transport scolaire traditionnel. “Les bus de la ville sont en très mauvais état, et de plus en plus de parents refusent de laisser leurs enfants les utiliser, ce qui soulève pour eux d’autres contraintes. Avec Gokidok, on cherche à proposer un service qui leur permettrait de ne plus avoir à s’inquiéter de ça”, explique Achraf Zelmat au HuffPost Maroc.

Ainsi, depuis l’application, les parents peuvent élaborer sur plusieurs jours le planning de leurs enfants. Les informations seront ensuite transmises à un chauffeur, qui se chargera de récupérer en voiture l’écolier directement devant chez lui. Pour sécuriser les parents, Achraf Zelmat précise que pendant la course, il sera possible de suivre en temps réel l’avancement du trajet. Des messages automatiques seront aussi envoyés au fur et à mesure du voyage, pour tenir informée la famille. À noter que pour les enfants scolarisés en primaire, la présence dans la voiture d’un accompagnateur désigné par les parents est obligatoire. En revanche, pour les collégiens et lycéens, cet accompagnement est facultatif. 

“L’application offre aux parents la possibilité de noter leur chauffeur. Si la famille en est satisfaite, Gokidok essaiera, dans la mesure du possible, de leur attribuer le même chauffeur afin d’établir une relation de confiance et une stabilité chez l’enfant”, précise Achraf Zelmat. L’entreprise vérifie aussi en amont, les compétences et aptitudes des chauffeurs (fiche anthropométrique, casier judiciaire vierge...) ainsi que l’état du véhicule (entretien, assurance...).

En terme de coût, le fondateur l’assure: “Gokidok est dans la même fourchette de prix que ce qui se fait déjà en bus et en taxi. Mais en comparaison de ces services, on propose une meilleure flexibilité horaire et un gain de temps pour l’enfant et sa famille”. Pour un forfait mensuel, à raison d’un trajet aller/retour par jour, il vous en coûtera 1.290 Dhs.

Autre grand avantage, Il n’y a aucun engagement. Les parents peuvent utiliser les services offerts par l’application pendant un mois ou un semestre seulement, contrairement aux transports scolaires classiques. Ils auront ainsi le choix entre un forfait aller-retour ou aller simple, et pourront également sélectionner un tarif mensuel ou à la course.

Le service desservira une trentaine de quartiers dans la zone Rabat-Salé-Témara, et plus d’une soixantaine d’écoles, collèges et lycées. Il devrait être mis en place pour la prochaine rentrée scolaire.

Nationale

Journée nationale de la sécurité routière : Soirée TV «POUR LA VIE»

L’agence nationale de la sécurité routière organise une soirée TV de célébration de la Journée Nationale de la Sécurité, le 18 février 2020.

Source : CNPAC

Internationale

"Les données à l'origine de nouvelles approches du transport"

L'analyse des flux d'informations numériques provenant des scooters électriques et des vélos à assistance motorisée contribue à résoudre les problèmes d'encombrement des transports.

Source : The New York Times

Internationale

Municipales à Paris : Anne Hidalgo promet 100% de rues cyclables en 2024

La maire sortante entend supprimer 60.000 places de stationnement en surface pour créer un réseau de grands axes de pistes cyclables qui maillerait la capitale.

Source : Le Figaro

Nationale

Casablanca : La gestion des nouveaux bus d'Alsa sera informatisée

Un système d'exploitation informatisé pour la gestion des 700 nouveaux bus, qui permettra de les localiser et de réguler l'exploitation du réseau.

Source : Medias24.ma

Internationale

L'utilisation de la voiture en milieu urbain sera remplacée par un "transport plus vert" d'ici une décennie

Selon les recherches, les transports durables comme le vélo dépasseront l'utilisation de la voiture dans les plus grandes villes du monde d'ici 2030.

Source : CNBC

Nationale

Marrakech se prépare à revoir son réseau de transport urbain et périurbain

Le Grand Marrakech s’apprête à réorganiser son réseau de transports. Et pour cause : les contrats d’exploitation urbaine et périurbaine arriveront bientôt à échéance.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Le renforcement de la mobilité et le décongestionnement parmi les axes du développement urbain de la ville d'Agadir

Un investissement de 6 milliards de DH pour le financement du programme de développement urbain d’Agadir.

Source : Challenge.ma

Nationale

Abdelkader Amara : Vers la création d'une station radio dédiée aux autoroutes du Maroc

Le projet de la radio tend à développer le niveau des services proposées aux citoyens, à garantir la sécurité routière et à éviter les embouteillages dans certains points.

Source : 2m.ma

Internationale

Session spéciale sur le développement urbain durable dans la région MENA au Forum Urbain Mondial

Selon Maimunah Mohd Sharif, directrice exécutive d'ONU-Habitat, les pays arabes ont un potentiel extraordinaire pour devenir un modèle pour le nouvel agenda urbain.

Source : Forum Urbain Mondial

Internationale

Les candidatures pour les Global Climate Action Awards 2020 de l'ONU sont maintenant ouvertes

Les organisations, les villes, les industries, les universités, les gouvernements et tout acteur impliqué en matière de changement climatique peuvent proposer leur travail pour la candidature au prix de l'Action Mondiale pour le Climat de l'ONU.

Source : UNFCCC

Nationale

Le « covoiturage » serait-il en train de devenir le moyen de transport préféré des jeunes marocains ?

Le covoiturage est désormais un moyen de transport largement utilisé au Maroc, surtout parmi les jeunes.

Source : Maroc-diplomatique.net

Nationale

Mobilité intelligente : Badeel prime 3 projets de son hackathon

Un concours pour mobiliser l’intelligence collective à penser et à développer des solutions autour d'une mobilité partagée, durable, plus sûre, plus plaisante, et mieux maîtrisée.

Source : L'economiste.com