International
01/01/2019
Nationale

Industrie automobile : Le Maroc affiche ses ambitions au sommet “FT Future of the Car” à Détroit

AUTOMOBILE – Le Maroc dispose de tous les atouts pour une montée en gamme de son industrie automobile qui s’inscrit dans la durabilité, a affirmé, le 29 octobre 2019 Détroit, Ali Seddiki, Directeur général de l’Industrie auprès du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique.


Devant un parterre de constructeurs, fournisseurs de services de mobilité, de groupes de concessionnaires et d’investisseurs, présents au”FT Future of the Car Summit USA”, Seddiki a souligné que le Royaume, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, a su s’ériger en véritable pionnier du secteur automobile sur le continent africain.


“Avec plus de 250 équipementiers installés, une capacité de production de 700.000 véhicules aujourd’hui par an et le premier véhicule assemblé à 60% Made in Morocco dans l’usine PSA à Kénitra, nous avons atteint un stade de maturité industrielle qui nous permet de viser encore plus loin”, a-t-il relevé.


A plus long terme, le Maroc œuvre en effet, sous le leadership de SM le Roi, pour développer durablement son économie en s’ancrant davantage dans son continent, à la faveur d’un développement industriel dans toutes les technologies de rupture, a ajouté Seddiki.


“Au niveau de la mobilité électrique, nous y sommes déjà partiellement et nous devons continuer à développer ce type de technologie durable”, a-t-il assuré, citant le partenariat existant avec PSA qui permet aujourd’hui d’accueillir les deux motorisations: le moteur thermique classique et le moteur électrique.


A cet égard, le responsable marocain a indiqué que le Sommet de Détroit, capitale historique de l’industrie américaine, est l’occasion d’échanger avec les professionnels du secteur des Etats Unis, afin de mettre en place des partenariats à l’instar de ce qui a été déjà réalisé avec les constructeurs américains aéronautiques déjà installés au Maroc.


“Le défi est là: préparer le Maroc à une montée en gamme et montrer au monde et aux équipementiers nord-américains que le Royaume est en train de passer vers une nouvelle étape de son industrialisation, celle de la montée en valeur ajoutée”, a expliqué Seddiki.


A Motor City, la ville de Ford et de General Motors et de tous leurs équipementiers, “nous voulons continuer l’opération de séduction et montrer aux industriels de l’automobile nord-américains, dont certains sont déjà présents et performants dans le Royaume, la valeur de ce qui est fait au Maroc et de leur faire réaliser que nous sommes entrain de passer à une nouvelle étape de notre industrialisation”.


En parallèle au manufacturing, il y a un grand effort aujourd’hui au Maroc sur le front de l’ingénierie et de l’innovation portant sur des programmes de dernière génération grâce à des ingénieurs marocains, a-t-il dit.


Placé sous le thème : “Mener la révolution de la mobilité”, le sommet “FT Future of the Car Summit USA” est initié par le prestigieux quotidien financier britannique “Financial Times” avec la participation de constructeurs, d’investisseurs, d’entreprises en phase de démarrage, de bureaux de conseil, de fournisseurs de services de mobilité et de groupes de concessionnaires.


Parmi les présents au forum figurent General Motors, Ford, Bridgestone, Daimler, FCA, Hyundai, Isuzu, Karma Auto, Kawasaki, Lyft , Mitsubishi, Nissan, Porsche, PSA, Toyota, Uber, Volkswagen, et Volvo.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés