sous la tutelle du:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés

International
01/01/2019
Nationale

La 2e session de formation des 13 villes marocaines du Club des Villes MobiliseYourCity Maroc

La 2ème session de formation des 13 villes marocaines du Club des Villes MobiliseYourCity Maroc aux méthodes de suivi et d’évaluation des gaz à effet de serre (GES) émis par les transports urbains s’est tenue à Rabat.

Le Ministère de l’Intérieur marocain (Direction générale des Collectivités locales), le Partenariat MobiliseYourCity, l’Agence française de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), le Cerema et la société de conseil I-Care and Consult ont organisé à Rabat une formation à destination des cadres territoriaux en charge de la mobilité urbaine et de l’environnement. Cette journée a rassemblé une quarantaine de participants, partenaires et membres du Club des Villes MobiliseYourCity (Rabat-Salé-Temara, le Grand Casablanca, Oujda, Kenitra, Khouribga, Marrakech, Agadir, Beni-Mellal, El-Jadida, Fès, Safi, Settat, Khemisset).

La journée était articulée autour de trois modules :

  • Finance-Climat et suivi-évaluation des GES comme critère d’éligibilité

  • Mobilité urbaine et qualité de l’air

  • Un inventaire MRV-GES pour faciliter l’aide à la décision : expériences internationales et marocaines

 

Le Fonds Mondial de Développement des Villes (FMDV) a présenté les mécanismes de financement des actions contribuant à la lutte contre le changement climatique, et la nécessité de mettre en place un dispositif de Mesure-Rapportage-Vérification des GES pour rendre les projets éligibles à ce type de financements. Global Infrastructure Basel (GIB) a présenté une méthode (SuReStandard, co-développé avec Natixis) d’évaluation de projets d’infrastructures durables et résilients selon un ensemble de critères de performance économique, sociale et environnementale. L’outil utilisé pour ces évaluations, SmartScan, a été également présenté. La Ville de Marrakech a partagé son expérience en terme d’obtention de financements pour la mise en œuvre d’actions de mobilité durable, notamment auprès du Fonds Mondial pour l’Environnement (GEF) avec le soutien du PNUD, et un projet intégré en cours de dépôt auprès du Fonds vert pour le Climat (GCF).

I Care&Consult a traité la thématique de la qualité de l’air en lien avec les déplacements, en présentant les principaux polluants surveillés, leur impact sur la santé et sur l’environnement, les outils et les méthodes de surveillance, ainsi que les co-bénéfices entre les stratégies sectorielles d’amélioration de la qualité de l’air et de réduction des GES, à intégrer aux démarches de planification urbaine. La Ville d’Agadir a présenté les actions mises en œuvre dans le cadre de son PDU : 1ère ligne de BHNS, Chronobus, piétonisation d’un quartier, station de Vélos en Libre Service, PDA (Plan de déplacement des Agents communaux), sensibilisation des citoyens, etc. L’approche participative et le périmètre d’intervention sur l’ensemble du Grand Agadir sont deux priorités du PDU. Le Grand Agadir a développé des systèmes de comptage du trafic, de mesure de la pollution de l’air, d’évaluation des émissions associées à la mise en œuvre d’actions du PDU ainsi qu’un observatoire de la mobilité.

Le Secrétariat d’Etat en charge du Développement Durable est intervenu dans le cadre du Module 3 pour présenter le Système National d’Inventaire des GES au Maroc, ses réalisations et ses perspectives. I Care&Consult a présenté l’outil TRIGGER développé par la GIZ et l’IFEU, qui est la méthode de référence utilisée pour le MRV-GES des villes engagées dans MobiliseYourCity au niveau mondial. Il s’agit d’un outil de calcul des émissions de GES qui permet aussi d’élaborer des scénarios climat à différents horizons en fonction des politiques et mesures de mobilité urbaine. Les étapes d’utilisation de l’outil et ses différentes fonctions ont été présentées (version bêta en cours de finalisation). Une fois la version consolidée de TRIGGER livrée en avril 2019, l’outil sera adapté au Maroc afin de faciliter son utilisation par les villes marocaines.

Le Cerema a présenté la méthode de Diagnostic Energie Emissions des Mobilités (DEEM), en exposant trois expériences françaises : Lille, Toulouse et le Val d’Azette. Les DEEM se basent sur des Enquêtes Ménage Déplacements, enquête cordon, enquêtes TCU. Ils permettent de faire un état des lieux avant l’élaboration d’un plan de mobilité, de comparer des scénarios, de proposer des actions efficaces et mieux acceptées lorsqu’elles reposent sur une compréhension fine des mobilités individuelles.

Enfin, l’intervention de la Ville d’Oujda a clos la journée, exposant sa Stratégie d’Energie Durable. En 2015, un Inventaire de Référence des Emissions (IRE) a été établi sur la base de données réelles ou estimatives selon les types de véhicule, et sur la base de la consommation de carburant. L’objectif de la Ville dans sa Stratégie à horizon 2020 est de réduire de 20% ses émissions de CO2, tous secteurs confondus. Parmi les actions du Plan d’Action d’Energie Durable (PAED), pour le secteur transport, peuvent être relevées :

l’aménagement de 12 pôles d’échanges, l’amélioration de la livraison de marchandises en centre-ville, l’aménagement de couloir de bus et 3 BHNS, la création d’un observatoire des déplacements. Le PAED est intégré au Plan d’Action de la Commune (PAC) 2017-2020. La Commune d’Oujda a su développer des coopérations avec Lille (France), Dakar (Sénégal), Antirabe (Madagascar) et est appuyés par différents programmes et partenaires (MobiliseYourCity, CoMun, Jiha Tinou, Villes Vertes, APIELO, Finance Climat, Associations Marocaines des Eco-Villes, etc).

Les représentants du Club des Villes se sont montrés très intéressés par les thématiques traitées lors de cette journée et ont tiré bénéfice du partage d’expériences des autres villes marocaines. Ils ont aussi exprimé leurs attentes quant à la mise en place du  dispositif MRV-GES dans leurs collectivités.

Les jours suivants ont permis de poursuivre l’accompagnement spécifique de 3 villes pilotes (Oujda, Rabat-Salé-Temara, Le Grand Casablanca) pour initier les cadres territoriaux à la pratique de l’outil TRIGGER (version bêta).

La troisième session d’accompagnement spécifique se tiendra d’ici le mois de juin 2019 et permettra de concrétiser et de finaliser l’adaptation de l’outil TRIGGER aux 3 villes pilotes. Un plan d’actions sera proposé pour la suite du dispositif MRV-GES, son adaptation et sa diffusion aux villes marocaines (collecte de données, développement de scénarios tenant compte de l’impact des mesures mobilité sur les émissions de GES et permettant la prise de décision). Un guide sur le dispositif MRV-GES sera produit à destination des cadres territoriaux marocains.

La prochaine Journée du Club des Villes MobiliseYourCity Maroc pourrait se tenir en septembre, sur des thématiques pour lesquelles les collectivités ont exprimé leur intérêt.

Nationale

Les accidents de la route, ou l’erreur qui coûte cher

La célébration de la Journée nationale de la sécurité routière, le 18 février de chaque année, constitue une occasion pour alerter sur l’importance de la vigilance sur la route, en respectant le code de la route.

Source : Mapexpress.ma

Nationale

L’ONCF lance “Train+Auto”, la 1ère offre de service d’intermodalité complémentaire au train

Première offre de service d’intermodalité complémentaire au train visant à assurer les déplacements des clients entre les gares et les lieux en ville.

Source : Hibapress.com

Nationale

Journée nationale de la sécurité routière : Soirée TV «POUR LA VIE»

L’agence nationale de la sécurité routière organise une soirée TV de célébration de la Journée Nationale de la Sécurité, le 18 février 2020.

Source : CNPAC

Nationale

Marrakech se prépare à revoir son réseau de transport urbain et périurbain

Le Grand Marrakech s’apprête à réorganiser son réseau de transports. Et pour cause : les contrats d’exploitation urbaine et périurbaine arriveront bientôt à échéance.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Le TRAM de Rabat-Salé a transporté plus de 273 millions de voyageurs

Le réseau enregistre en moyenne 110.000 voyages par jour (jours ouvrables), selon des chiffres fournis à la MAP par la STRS.

Source : Challenge.ma

Internationale

Les dix commandements du FIT-OCDE pour une micromobilité plus sûre

Le Forum international du transport qui relève de l’OCDE a publié un rapport où il propose dix recommandations pour une micromobilité plus sûre.

Source : Lematin.ma

Internationale

L'utilisation de la voiture en milieu urbain sera remplacée par un "transport plus vert" d'ici une décennie

Selon les recherches, les transports durables comme le vélo dépasseront l'utilisation de la voiture dans les plus grandes villes du monde d'ici 2030.

Source : CNBC

Internationale

Les candidatures pour les Global Climate Action Awards 2020 de l'ONU sont maintenant ouvertes

Les organisations, les villes, les industries, les universités, les gouvernements et tout acteur impliqué en matière de changement climatique peuvent proposer leur travail pour la candidature au prix de l'Action Mondiale pour le Climat de l'ONU.

Source : UNFCCC

Nationale

“Marrakech E-Prix 2020”, le 29 février courant sur le Circuit Moulay El Hassan

La 5è manche du Championnat 2020 ABB- FIA, de la Formule Électrique (Formule E), baptisée “Marrakech E-Prix 2020” qui met en scène des courses disputées au volant de voitures entièrement électriques, aura lieu le 29 février courant sur le Circuit Moulay El Hassan de la cité ocre.

Source : Maroc-diplomatique.net

Nationale

Code de la route : La gendarmerie royale va recourir aux drones pour relever les infractions

Dans le but de renforcer la sécurité routière, le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a annoncé que 52 radars seront bientôt installés sur les différentes routes du royaume.

Source : 360.ma

Internationale

Session spéciale sur le développement urbain durable dans la région MENA au Forum Urbain Mondial

Selon Maimunah Mohd Sharif, directrice exécutive d'ONU-Habitat, les pays arabes ont un potentiel extraordinaire pour devenir un modèle pour le nouvel agenda urbain.

Source : Forum Urbain Mondial