International
01/01/2019
Internationale

La PreCOP25 conclue avec un appel pour plus d'ambitions climatiques

L’urgence de renforcer les ambitions climatiques était au cœur des discussions de la PreCOP 25 au Chili. Car, avec les plans nationaux d’atténuation de gaz à effet de serre soumis à la CCNUCC dans le cadre de l’Accord de Paris, le réchauffement de la terre atteindra 3°C. L’Accord de Paris a fixé un maximum de 2°C, idéalement 1.5°C.


San José, Costa Rica, 10 octobre 2019 - Après trois jours de panels, de discussions de haut niveau et d'échanges de pratiques optimales en faveur de l'action pour le climat, la conférence PreCOP25 de San José s'est achevée aujourd'hui par des appels à plus d’ambition climatique.


Du 8 au 10 octobre, le rassemblement a réuni plus de 1 500 participants, dont des délégués représentant plus de 90 pays, et plus de 60 événements parallèles réunissant 264 panélistes sur des sujets allant du carbone bleu à la mobilité électrique. L'événement a mis un accent supplémentaire sur le financement climatique et l'agenda de genre comme domaines de transformation des solutions climatiques.

"Nous sommes honorés de faire partie de cet effort. L’action pour le climat est la cause la plus importante de notre génération et en vaut donc la peine. S'il y a un temps pour être utile aux autres, c'est maintenant", a déclaré le président du Costa Rica, Carlos Alvarado Quesada, dont le pays avait promis de faire une PreCOP non conventionnelle.


La réunion a donné un nouvel élan à la 25e Conférence des parties (COP25) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui se tiendra à Santiago au Chili en décembre. Là-bas, davantage de pays, de villes, d’entreprises et de gouvernements locaux devraient accroître leur ambition et présenter de nouveaux objectifs.

Les plans d'action nationaux pour le climat en vertu de l'Accord de Paris mettent le monde sur la voie d'un réchauffement de la planète de 3°C. L'ambition doit donc être relevée de toute urgence.jectifs.


Ovais Sarmad, secrétaire exécutif adjoint de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, a déclaré: “Il a été extrêmement encourageant d'entendre tout le monde à la PreCOP25 parler de la nécessité de susciter de l'ambition en matière d'action pour le climat. Les gouvernements et toutes les parties prenantes ont entendu le message des jeunes de protéger haut et fort leur avenir, ainsi que le message de la science selon lequel le temps s'épuise et que nous ne disposons que d'une fenêtre d'opportunité très étroite pour agir." "Lors de la COP25 en décembre, nous attendons de plus en plus de gouvernements, mais également plus de villes, plus de régions et d’entreprises qui annoncent des plans d'action conformes à la science et répondent aux appels pour une action accrue", a-t-il ajouté. Ovais Sarmad a salué les progrès accomplis pour lever les ambitions, construire un pont entre le Sommet des Nations Unies sur le climat de septembre à New York, la COP25 au Chili et ensuite la COP26 au Royaume-Uni. Et il a remercié le Président du Costa Rica d'avoir organisé la réunion et créé un élan positif.

Les participants à la pré-COP ont souligné l'importance d'accroître l'ambition des contributions déterminées au niveau national (NDC) dans chaque pays. Pour cela, les trois domaines d’intervention de la conférence sont essentiels: les solutions basées sur la nature, les villes durables et l’économie bleue.

"Cette PreCOP25 a démontré qu'il existe des solutions ambitieuses et des expériences réussies qui peuvent nous guider vers l'objectif de 1,5 C. Nous avons atteint la force technique et la profondeur politique. Les solutions basées sur la nature représentent 30% de la solution climatique et le Costa Rica a démontré au cours des trois dernières décennies qu'il était possible de croître de manière économique tout en préservant la nature", a déclaré le ministre de l'Environnement et de l'Énergie du Costa Rica, Carlos Manuel Rodríguez.

Le ministre Rodríguez a souligné que la réunion avait mis l'accent sur le lien entre le processus de changement climatique et le processus de biodiversité au sein des Nations Unies.


Alicia Bárcena, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), a ajouté: "Le Costa Rica montre qu'il est possible de mettre l'économie au service de la protection de l'environnement dans une région comme la nôtre, qui dépendait des hydrocarbures dans le passé."


La réunion a permis de discuter de questions non résolues par le sommet de Katowice sur les principes directeurs de l'Accord de Paris en 2018. Quatre domaines thématiques choisis par le Costa Rica et présentant un intérêt pour l'Amérique latine ont été discutés: l'accélération de l'action pour le climat, l'article 6 de l’Accord de Paris, le mécanisme des pertes et des dommages et les liens entre le genre et l'action climatique efficace.

Nationale

Transport touristique : Le plan de sauvetage

Les professionnels du transport touristique au Maroc dévoilent leur plaidoyer. L’appel lancé vise en effet l’élaboration d’un plan de sauvetage qui reconsidère la situation du secteur et limite l’impact de la crise sanitaire.

Source : Aujourdhui.ma

Internationale

Douane : quelles mesures prendre pour le transport transfrontalier

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Union internationale des transports routiers (IRU) viennent de publier une déclaration conjointe. Celle-ci précise les mesures à prendre par les administrations douanières face aux conséquences de la COVID-19 sur le transport transfrontalier.

Source : Lematin.ma

Nationale

Le covoiturage, une activité durement impactée par la pandémie du Covid-19

La crise sanitaire et économique induite par le Covid-19 a impacté les activités et les investissements de tous les acteurs économiques nationaux, notamment les entrepreneurs et les auto-entrepreneurs qui souffrent le plus pour surmonter cette pente.

Source : maroc-diplomatique.net

Internationale

Pourquoi l'absorption des VE est menacée par le COVID-19

Neuf des plus grandes flottes européennes ont demandé à l'Union européenne de ne pas revenir sur les nouveaux objectifs en matière de dioxyde de carbone et sur les autres règles relatives aux émissions des voitures, des camionnettes et des camions à la suite de la crise COVID-19.

Source : Fleeteurope.com

Nationale

FRS se mobilise pour assurer le transport de marchandises

Alors que l’état d’urgence sanitaire a été décrété par le royaume du Maroc il y a un mois à présent, FRS a gardé opérationnelle la ligne Tanger- Med Algeciras afin de poursuivre l’acheminement du fret et l’approvisionnement des marchandises.

Source : Int.ma

Nationale

Covid 19/ Mobilité: Une personne par mobylette à Marrakech

Les propriétaires de motos sont désormais interdits de prendre un passager de plus. La propagation du coronavirus a incité le wali et gouverneur de Marrakech à prendre cette décision comme mesure de lutte contre le Covid 19, sachant que la ville compte plus de 200.000 mobylettes. Cette mesure d’interdiction concerne également les triporteurs.

Source : L'economiste

Nationale

Tramway Rabat-Salé: Un nouveau plan de transport en place dès mardi

Suite à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire au Maroc, la société de Tramway Rabat-Salé a décidé de réduire l’amplitude des services et des fréquences de passage de ses rames.

Source : Lematin.ma

Internationale

L’impact du Covid-19 sur les réseaux ferrés africains

Une téléconférence consacrée à la thématique «Covid-19 : Impacts et adaptations des réseaux ferrés africains » a été organisée récemment par l’Office national des chemins de fer (ONCF), avec la participation de plus de 160 décideurs, hauts responsables, experts et chercheurs d’Asie, d’Europe et d’Afrique.

Source : Libe.ma

Nationale

Transports en commun : Casa Transports planche sur un plan de circulation

Casa Transports s’active pour l’élaboration du plan de circulation dans les zones d’influence des lignes de tram T3 et T4 et de Bus à haut niveau de service (BHNS) L5 et L6. L’étude de ce projet dont l’appel d’offres vient d’être lancé vise à réaliser un plan de circulation au niveau des zones d’influence des lignes du réseau Transport en commun en site propre (TCSP).

Source : aujourdhui.ma

Internationale

À quoi ressemblera le monde de l'après-Covid-19 pour l'industrie aéronautique

Les compagnies aériennes sont confrontées à une crise internationale sans précédent à la suite de la pandémie de coronavirus. L'Association internationale du transport aérien estime que l'industrie mondiale perdra 252 milliards de dollars en 2020.

Source : Scroll.in

Internationale

Transport routier en France: l'Etat joue sur les taxes

Afin de faciliter la poursuite de cette activité économique prioritaire, le Gouvernement a décidé de mettre en place deux nouvelles mesures spécifiques qui viennent s’ajouter ainsi aux mesures déjà applicables à l’ensemble des entreprises du secteur du transport routier.

Source : Transportissimo.com

Nationale

Lancement de PeeCoop : Application mobile de transports urbains de marchandises

Afin de faciliter et de fluidifier la livraison des colis et marchandises au Maroc, la société RED ANT lance PeeCoop application de mise en relation entre propriétaires de véhicules utilitaires (les peecoopers) et particuliers ou entreprises.

Source : Industries.ma

Nationale

Coronavirus: Le télétravail est un bon compromis juridique

Au vu des risques sanitaires aussi sur les salariés, «le télétravail demeure le meilleur compromis entre un employeur et ses employés. 

Source : L'economiste

Nationale

Transport du personnel : voici les conditions à respecter

Les déplacements pour des raisons liées au travail, prouvés par des documents délivrés par les établissements publics et privés sont exclus de la décision d’interdire l’utilisation des transports privés ou collectifs entre les villes. C’est ce qu’a indiqué le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie Verte et Numérique.

Source : Lematin.ma

Nationale

Casablanca: Nouveau plan de circulation à l’étude

Casa-Transport s’apprête à lancer une étude pour l’élaboration d’un nouveau plan de circulation à Casablanca. Il concernera la zone d’influence des futures lignes 3 et 4 de tramway et 5 et 6 en mode BHNS (bus à haut niveau de service). Un appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 19 juin prochain, devra déterminer le bureau d’étude qui assurera les prestations.

Source : Leconomiste.ma

Nationale

Les principales mesures prises dans le monde pour lutter contre la propagation de Covid-19

Voici l’actualité des principales mesures prises dans le monde pour lutter contre la propagation de Covid-19:

Source : mapexpress.ma

Internationale

Les entreprises allemandes demandent que l'aide COVID-19 soit liée à l'action en faveur du climat

FRANCFORT (Reuters) - Des entreprises allemandes comme ThyssenKrupp, Salzgitter, Bayer, Covestro, E.ON, HeidelbergCement, Puma, Allianz et Deutsche Telekom ont demandé que les aides d'Etat liées au coronavirus soient liées à l'action en faveur du climat, rapporte le quotidien Handelsblatt.

Source : Reuters.com

Nationale

Coronavirus Maroc : A Safi, tous les véhicules de passage désinfectés

La commune rurale de Tlat Sidi Bouguedra mène depuis 15 jours une vaste opération de désinfection et de stérilisation des véhicules de passage de cette commune, et ce dans le cadre des efforts visant à enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19).

Source : Laquotidienne.ma

Nationale

Confinement: La sécurité routière, le grand gagnant

Auprès de la DGSN, on indique que le nombre d’accidents de la circulation dans le périmètre urbain a enregistré une forte baisse entre le 20 mars et le 12 avril. Ils sont passés de 4.616 à 942. Pour ce qui est des morts, la DGSN a enregistré une baisse de 65% passant de 58 morts durant la même période en 2019 à 20 morts en 2020 pour la même période.

Source : L'economiste

Nationale

Suspension des trains de ligne à partir d’aujourd’hui à 23 h 59, service minimum assuré par les trains de proximité

L’Office national des chemins de fer (ONCF) annonce, samedi, que tous les trains de ligne seront suspendus à partir de ce lundi à 23 h 59, conformément aux instructions des autorités après la déclaration de «l’état d’urgence sanitaire» et l’interdiction du voyage inter-villes via le transport public, comme moyen de garder le coronavirus (Covid-19) sous contrôle.

Source : Lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés