International
01/01/2019
Internationale

La PreCOP25 conclue avec un appel pour plus d'ambitions climatiques

L’urgence de renforcer les ambitions climatiques était au cœur des discussions de la PreCOP 25 au Chili. Car, avec les plans nationaux d’atténuation de gaz à effet de serre soumis à la CCNUCC dans le cadre de l’Accord de Paris, le réchauffement de la terre atteindra 3°C. L’Accord de Paris a fixé un maximum de 2°C, idéalement 1.5°C.


San José, Costa Rica, 10 octobre 2019 - Après trois jours de panels, de discussions de haut niveau et d'échanges de pratiques optimales en faveur de l'action pour le climat, la conférence PreCOP25 de San José s'est achevée aujourd'hui par des appels à plus d’ambition climatique.


Du 8 au 10 octobre, le rassemblement a réuni plus de 1 500 participants, dont des délégués représentant plus de 90 pays, et plus de 60 événements parallèles réunissant 264 panélistes sur des sujets allant du carbone bleu à la mobilité électrique. L'événement a mis un accent supplémentaire sur le financement climatique et l'agenda de genre comme domaines de transformation des solutions climatiques.

"Nous sommes honorés de faire partie de cet effort. L’action pour le climat est la cause la plus importante de notre génération et en vaut donc la peine. S'il y a un temps pour être utile aux autres, c'est maintenant", a déclaré le président du Costa Rica, Carlos Alvarado Quesada, dont le pays avait promis de faire une PreCOP non conventionnelle.


La réunion a donné un nouvel élan à la 25e Conférence des parties (COP25) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui se tiendra à Santiago au Chili en décembre. Là-bas, davantage de pays, de villes, d’entreprises et de gouvernements locaux devraient accroître leur ambition et présenter de nouveaux objectifs.

Les plans d'action nationaux pour le climat en vertu de l'Accord de Paris mettent le monde sur la voie d'un réchauffement de la planète de 3°C. L'ambition doit donc être relevée de toute urgence.jectifs.


Ovais Sarmad, secrétaire exécutif adjoint de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, a déclaré: “Il a été extrêmement encourageant d'entendre tout le monde à la PreCOP25 parler de la nécessité de susciter de l'ambition en matière d'action pour le climat. Les gouvernements et toutes les parties prenantes ont entendu le message des jeunes de protéger haut et fort leur avenir, ainsi que le message de la science selon lequel le temps s'épuise et que nous ne disposons que d'une fenêtre d'opportunité très étroite pour agir." "Lors de la COP25 en décembre, nous attendons de plus en plus de gouvernements, mais également plus de villes, plus de régions et d’entreprises qui annoncent des plans d'action conformes à la science et répondent aux appels pour une action accrue", a-t-il ajouté. Ovais Sarmad a salué les progrès accomplis pour lever les ambitions, construire un pont entre le Sommet des Nations Unies sur le climat de septembre à New York, la COP25 au Chili et ensuite la COP26 au Royaume-Uni. Et il a remercié le Président du Costa Rica d'avoir organisé la réunion et créé un élan positif.

Les participants à la pré-COP ont souligné l'importance d'accroître l'ambition des contributions déterminées au niveau national (NDC) dans chaque pays. Pour cela, les trois domaines d’intervention de la conférence sont essentiels: les solutions basées sur la nature, les villes durables et l’économie bleue.

"Cette PreCOP25 a démontré qu'il existe des solutions ambitieuses et des expériences réussies qui peuvent nous guider vers l'objectif de 1,5 C. Nous avons atteint la force technique et la profondeur politique. Les solutions basées sur la nature représentent 30% de la solution climatique et le Costa Rica a démontré au cours des trois dernières décennies qu'il était possible de croître de manière économique tout en préservant la nature", a déclaré le ministre de l'Environnement et de l'Énergie du Costa Rica, Carlos Manuel Rodríguez.

Le ministre Rodríguez a souligné que la réunion avait mis l'accent sur le lien entre le processus de changement climatique et le processus de biodiversité au sein des Nations Unies.


Alicia Bárcena, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), a ajouté: "Le Costa Rica montre qu'il est possible de mettre l'économie au service de la protection de l'environnement dans une région comme la nôtre, qui dépendait des hydrocarbures dans le passé."


La réunion a permis de discuter de questions non résolues par le sommet de Katowice sur les principes directeurs de l'Accord de Paris en 2018. Quatre domaines thématiques choisis par le Costa Rica et présentant un intérêt pour l'Amérique latine ont été discutés: l'accélération de l'action pour le climat, l'article 6 de l’Accord de Paris, le mécanisme des pertes et des dommages et les liens entre le genre et l'action climatique efficace.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés