International
01/01/2019
Nationale

La troisième édition du e-Rallye RIVE Maroc a eu lieu du 14 au 20 octobre 2019

Cette année, RIVE Maroc, le Rallye International des Véhicules Électriques, a eu lieu du 14 au 20 octobre 2019. Un parcours de 800 km reliant neuf villes du royaume partant par Tanger, en passant par le col de Tichka dans le Haut Atlas jusqu’à Ouarzazate, dans le sud du Maroc.


La première édition de ce rallye en 2017 a éveillé la curiosité du royaume. En 2019, plus que 13 véhicules électriques ont participé à l'événement.


Deux femmes motivées sont derrière cet événement unique en son genre : l’ingénieure marocaine Samira Arjdal et la e-pionnière allemande Silvia Brutschin.


Un rassemblement pour plus de durabilité dans le monde

Les organisateurs essayent de susciter l’intérêt sur des sujets liés à l’écologie à travers des actions menées tout au long de cet événement spectaculaire. Les énergies renouvelables, la réduction des déchets plastiques et la consommation responsable sont des sujets traités pendant cette rencontre. En outre, le projet vise à promouvoir la mobilité durable au
Maroc via les infrastructures de bornes de recharge installées et qui sont disponibles et ouvertes à tous les propriétaires de voitures électriques au Monde qui souhaitent visiter le Maroc. Ces points de rechargement s’ajoutent aux stations de recharge rapide que le Maroc a installées sur l’autoroute de Tanger à Agadir.


Le premier RIVE Maroc a vu le jour un an après la COP 22 dont l’e-mobilité en était l’un des principaux sujets traités. RIVE Maroc a introduit la mobilité électrique au Maroc en octobre 2017, l’événement qui a eu une réussite grâce à l’engagement des organisatrices pour développer l’électromobilité au Maroc et accompagner la transition énergétiques au pays à travers des partenariats avec les entreprises, les municipalités, les hôtels, et les universités. Tous les véhicules participants ont pu tracer tous le trajet jusqu’à la destination finale grâce aux bornes installées sur le chemin exploré. Le Premier prix des deux premières éditions a été remporté par des équipes autrichiennes. Pour l’édition 2019, deux véhicules immatriculés au Maroc sont attendus.


Pendant cette rencontre RIVE Maroc, les participants ont eu l’occasion d’explorer le Maroc, son climat, ses villes, ses monuments et tous les détails nécessaires pour comprendre la culture marocaine et sur quoi elle repose. Et pour montrer l’intérêt que le Maroc octroie aux énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire, les organisateurs attachent de l’importance à un programme annuel comprenant une visite à la plus grande centrale solaire au monde : la centrale solaire de Ouarzazate.


Cette année, 3 actions sociales différentes en faveur de 3 écoles au Maroc ont été programmées, elles comprennent la distribution des laptops, tablettes, fournitures scolaires, vêtements d’hivers, projecteurs solaires….une façon d’encourager les participants à gagner davantage de points mais le but cruciale étant de soutenir les écoles en besoin.


Esprit pionnier au RIVE MAROC 2019
Cette année, RIVE Maroc a accueillit différents modèles de voitures, une particularité 2019 est la réception de modèles qui visitent le continent africains pour la première fois : une Hyundai Kona, une moto ZERO, une Tesla X avec remorque.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés