International
01/01/2019
Nationale

Le Maroc porte voix de l’Afrique au Sommet 2019 du Forum international du transport

Les problématiques du transport en Afrique sont différentes de celles des pays développés. C’est l’idée que le Maroc a tenu à exposer lors du sommet du Forum international de transport (FIT) qui se tient en Allemagne du 22 au 24 mai. Seul pays africain membre du FIT, le Royaume est représenté à cette grand-messe par le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Les travaux de l’édition 2019 du Forum international du transport (FIT) ont démarré officiellement mercredi à Leipzig en Allemagne. Représentant le Maroc lors de ce sommet se déroulant sur le thème «connectivité de transport pour l’intégration régionale», le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a mis en avant l’expérience marocaine dans ce domaine. Le responsable gouvernemental a exposé également les problématiques du transport au niveau du continent. Porte-parole de l’Afrique lors de cette grand-messe des spécialistes du transport, le Maroc a tenté d’attirer l’attention sur la spécificité des problématiques du transport dans le continent notamment en ce qui concerne l’accès au transport et la mise en place de systèmes de transport de masse. 
Dans une déclaration accordée au journal «Le Matin» en marge de sa participation à une table ronde, rassemblant les ministères des pays membres du FIT, M. Amara a affirmé que l’adhésion du Royaume à cette institution depuis 2015 est le couronnement d’un processus enclenché depuis plusieurs années. «Adhérer au FIT revient à s’aligner sur les bonnes pratiques à l’international en ce qui concerne le développement durable non seulement dans le transport mais dans l’économie en général», a-t-il expliqué. Cette adhésion permet également de s’appuyer sur le forum pour conduire des changements et des améliorations dans le pays grâce notamment à l’échange des bonnes pratiques et des expériences, toujours selon le ministre. 
Organisée en plusieurs sessions et tables rondes, cette manifestation est l’occasion d’aborder les problématiques touchant le secteur au niveau des différents pays membres. Dans ce sens, nombre de participants ont plaidé, lors de la première journée du Forum, en faveur d’une meilleure parité dans les transports. Dans ce sens, des appels ont été lancés pour le développement de nouveaux projets ainsi que pour l’adoption des systèmes en place de façon à permettre une meilleure mobilité pour les femmes.  Pas moins de 1.000 participants représentant 70 pays prennent part au sommet de cette année. Quelque 40 ministres de transports ont fait le déplacement pour participer aux débats et s’enquérir des nouvelles pratiques en vigueur dans ce secteur qui connait un développement rapide dans de nombreux pays. Les débats se poursuivront durant trois jours sur des sujets allant des normes relatives à la connectivité entre véhicules aux nouvelles routes commerciales. Le Davos du transport, comme on le surnomme désormais, est un sommet organisé par le Forum international des transports de l’OCDE. La Corée assume la présidence 2019 et présidera la session ministérielle du 23 mai. Le Maroc, premier pays africain à rejoindre le FIT en 2015, présidera quant à lui la prochaine édition du forum. L’édition sera organisée, comme à l’accoutumée, à Leipzig à l’est de l’Allemagne et se déroulera sur le thème de «l’innovation dans le transport pour le développement durable». DNES à Leipzig, Ayoub Lahrache

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés