International
01/01/2019
Nationale

Le Maroc vise une place parmi les 20 premiers réseaux ferrés dans le monde

Le Maroc a pour ambition d’intégrer en 2020 le club des 20 premiers réseaux ferrés dans le monde, a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara.

Tel qui ressort du dernier rapport du World Economic Forum (WEF), le positionnement du Maroc dans l’échiquier international et régional en est la meilleure consécration, a fait savoir Amara, à l’ouverture de la 5ème édition du Congrès mondial sur la formation ferroviaire, soulignant que le capital humain demeure l’essence et la clé de vote de réussite et se situe au fond de la profonde mutation que connaît le secteur du transport.

Et de poursuivre que cette mutation s’inscrit en droite ligne avec les orientations du Royaume retenues sous la conduite éclairée du roi Mohammed VI, faisant de l’éducation-formation, le cheval de bataille de la dynamique de développement du Maroc pour renforcer sa compétitivité et sa place dans la scène régionale et internationale. Le ministre a, en outre, mis en exergue le tournant historique que vit le mode ferroviaire marocain suite à la concrétisation d’importants programmes d’investissement pour lesquels le Maroc a mobilisé plus de 70 milliards de DH entre 2008 et 2018 et ont été couronnés par l’avènement du train à grande vitesse "Al Boraq", constituant une réalisation de fierté nationale.

Ce virage a été amorcé en empruntant volontairement la voie du développement des compétences pointues, axée sur la professionnalisation et la spécialisation des profils, a-t-il expliqué, notant qu’il est temps de se doter d’un capital humain à même de relever le défi d’accélération du développement d’un système de transport intégré et intelligent où la seule constante est le changement.

A cet égard, le ministre a affirmé que ce congrès constitue une étape cruciale et inéluctable pour réussir ce changement, qui va sans doute façonner profondément les habitudes de mobilité et créer une nouvelle dynamique territoriale comme l'ambitionne l'Agenda 2063 porté par les chefs d’État africains, retenant parmi les projets phares la connexion ferroviaire à grande vitesse des capitales africaines. Organisé par l'ONCF et l’Institut de formation ferroviaire (IFF) du 9 au 11 octobre à Rabat, en partenariat avec l’Union internationale des chemins de fer (UIC), ce congrès mondial vise à promouvoir une formation plus efficace et plus efficiente tout en renforçant davantage le networking inter-professionnels et des organisations à l’international, et relevant les défis d’une mobilité durable, compétitive, soutenable et performante.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés