International
01/01/2019
Nationale

Le tiers des chantiers de l’équipement et de la logistique ont été mis à l’arrêt en raison de la crise sanitaire

Plus de 988 chantiers étaient engagés par le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique lorsque l’état d’urgence sanitaire a été déclaré. Ainsi, les mesures ayant accompagné cette situation d’urgence, notamment l’annonce du confinement, ont entraîné l’arrêt de beaucoup d’entre eux. Selon le ministre de tutelle, Abdelkader Amara, qui répondait mardi dernier aux questions des conseillers de la seconde Chambre, le taux d’arrêt des chantiers a été évalué à 33%, sachant que ce taux a baissé avec l’annonce des premières mesures de déconfinement à la mi-juin, ce qui a permis de réduire ce taux à 19%, en attendant la reprise globale des activités à partir de cette semaine qui s’achève.


Un tiers, c’est la proportion des différents chantiers engagés par le ministère de l’Équipement et du transport ayant été mis à l’arrêt suite à l’annonce de l’état d’urgence et l’instauration du confinement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.  Selon Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du transport et de la logistique, qui répondait mardi dernier aux questions des conseillers de la seconde Chambre, le département de l’Équipement était engagé au cours de cette période dans la réalisation de 988 chantiers, représentant une valeur financière de 40 milliards de dirhams. Ces chantiers concernent l’aménagement des routes (472 chantiers),  les ports (49 chantiers), les autoroutes (89 chantiers) et les chemins de fer (45 chantiers),  les barrages (14 chantiers)  et enfin la construction de 338 bâtiments gérés par l’Agence nationale des équipements généraux. Notons que l’annonce des premiers mesures de déconfinement a permis de réduire le taux des chantiers suspendus à 19%, en attendant une reprise totale des activités à partir de la semaine qui s’achève. S’agissant du secteur du transport, le ministre a rappelé que les activités relatives au transport mixte et au transport du personnel ont déjà repris progressivement, rappelant dans ce  sens que son département a déjà élaboré et mis en place des cahiers des charges concernant les dangers de la propagation de l’épidémie du Covid-19, destinés aux entreprises et aux exploitants des services du transport et leurs employés en vue de garantir la protection aussi bien des voyageurs que des professionnels et des employés. Enfin et en ce qui concerne le transport des voyageurs, M. Amara a souligné que ce secteur devait reprendre ses activités à partir de jeudi 25 juin. Dans ce sens, le ministère a élaboré des cahiers des charges relatifs aux transporteurs et aux gares routières pour lutter contre toute éventuelle propagation du virus.


Impact différencié de la crise sur le transport


La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 a eu «un impact différencié» sur les différents segments de l’activité du transport au Maroc, a estimé la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, dans sa note de conjoncture relative au mois de juin. Selon les conclusions de cette note, le secteur du transport portuaire a continué d’afficher «un comportement favorable» au terme des cinq premiers mois de 2020, malgré les conditions de la crise sanitaire, notant que le volume du trafic enregistré dans les ports gérés par l’Agence nationale des ports s’est renforcé de 6,4%, après une augmentation de 2,2% un an auparavant.
Concernant l’activité de transport ferroviaire, l’Office national des chemins de fer (ONCF) a réalisé un chiffre d’affaires de 887 millions de dirhams au premier trimestre 2020, en consolidation de 3,6%, résultant de la bonne dynamique des revenus du trafic de passagers (+6% à 369 millions de DH) et du trafic de fret hors phosphates (+3% à 129 millions de DH). Cette évolution a été atténuée, toutefois, par un recul des recettes du transport de phosphates de 6%, pour un tonnage de 3,5 millions de tonnes, poursuit la DEPF.


S’agissant de l’activité autoroutière, le chiffre d’affaires consolidé de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a augmenté durant le premier trimestre 2020 de 3%, à 836 millions de DH, rappelle la Direction, notant que le chiffre d’affaires d’exploitation a accusé un recul de 4%, en raison de la régression du trafic sur le réseau autoroutier au cours du seul mois de mars 2020, dû aux mesures de l’état d’urgence sanitaire mises en place à partir du 20 mars 2020.


Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés