International
01/01/2019
Nationale

Les accidents de la route coûtent le Maroc 15 milliards

Les accidents de la route coûtent au Maroc 15 milliards de dirhams (MMDH) par an, a indiqué samedi à Agadir le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara.


M. Amara, qui s’exprimait à l’ouverture d’un forum des moniteurs d’auto-écoles dans la région de Souss-Massa, a rappelé que la stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026 a fixé l'objectif de réduire de moitié le nombre des accidents de la route par rapport au niveau actuel.


Et de poursuivre que cette stratégie intervient pour consolider les acquis cumulés et renforcer le volet de sensibilisation sur l’impact des accidents de la route et leur coût aux niveaux économique et social, d’autant plus que l'élément humain est responsable de 90 pc des accidents de la circulation.


Cette stratégie repose sur les axes du renforcement des infrastructures dans les milieux urbain et rural, une bonne signalisation, tout en insistant sur le rôle central de sensibilisation des usagers de la route et sur davantage de coordination entre l’ensemble des intervenants pour une meilleure mise en oeuvre de cette stratégie, a-t-il souligné.


Pour atteindre les objectifs assignés de la stratégie, il est nécessaire de focaliser les efforts déployés par l’ensemble des partenaires en matière de sécurité routière sur les enjeux stratégiques qui vont nous permettre d’enregistrer les meilleurs résultats, a-t-il dit.
Le chantier de la sécurité routière concerne tous les intervenants, dont les auto-écoles qui jouent un rôle primordial en matière de formation et d’encadrement des conducteurs, a relevé M. Amara estimant que la stratégie nationale de la sécurité routière ne peut à elle seule suffire pour réaliser les objectifs tracés ni les verbalisations pour infractions au code de la route.


Cette stratégie vise à réduire de 25% le nombre de morts dans les accidents de circulation à l’horizon 2021 et de 50% à l’horizon 2026. Elle se base sur cinq enjeux relatifs aux piétons, aux motocyclistes, aux accidents dans lesquels est impliqué un seul véhicule, au transport professionnel ainsi qu'aux accidents dont sont victimes les enfants de moins de 14 ans.


La tenue de ce forum s’inscrit dans le cadre de la Caravane itinérante de la sécurité routière coïncidant avec la Journée nationale de la sécurité routière, célébrée le 18 février de chaque année. Elle offre l'occasion de sensibiliser autour de cette question cruciale, mais aussi de rappeler l'impact et le coût des accidents de la route sur les plans économique et social. 


Au Maroc, le nombre de personnes tuées dans des accidents de la route a enregistré une baisse de 3,16% entre novembre 2017 et octobre 2018, selon les chiffres du secrétariat d’État chargé du transport, qui fait savoir que quelque 3 435 personnes ont trouvé la mort dans des accidents durant la même période. 


Et de préciser que 94.431 accidents ont été enregistrés (+6,57%), dont 3.030 mortels (-2,32%), alors que le nombre des blessés graves a accusé une baisse de 4,37% pour s’établir à 8731.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés