International
01/01/2019
Internationale

Les pays adoptent la stratégie 2030 pour un transport intérieur durable

Les ministres des Transports et des hauts fonctionnaires du monde entier ont pris part à la 81e session plénière du Comité des Transports Intérieurs (ITC), pour discuter les solutions de pointes, dont l’automatisation et la numérisation dans les transports. Ils ont aussi participer à la réflexion pour une stratégie globale visant à orienter l'avenir des transports intérieurs vers un avenir plus sûr et plus durable, conformément aux objectifs du développement durable.

 

Le Comité des Transports Intérieurs est parvenu à un consensus et a adopté aujourd'hui sa stratégie 2030. Cette nouvelle stratégie vise à créer un cadre mondial pour les transports intérieurs sûrs, durables, accessibles et bénéfiques pour toutes les sociétés. Le CTI a plus de 70 ans d’expérience dans la création d’une mobilité plus sûre, plus complète et plus accessible. C'est déjà la plate-forme pour les conventions et instruments juridiques des Nations Unies qui fournissent des normes régionales et mondiales pour tout, de la sécurité routière à la facilitation des transports transfrontaliers. C'est déjà là que les gouvernements et les décideurs politiques viennent discuter et négocier des normes de transport communes. Le CTI a fait ses preuves dans l’amélioration du transport terrestre dans les sociétés et de ses parties contractantes. Par conséquent, l'un des aspects clés de cette stratégie consiste à associer pleinement les Parties contractantes pour que plus de pays et plus de personnes puissent en bénéficier.

 

Les parties contractantes à des conventions juridiquement contraignantes administrées par le CTI et ses groupes de travail comprennent actuellement 147 États membres des Nations Unies, ainsi que deux États observateurs et un acteur non étatique. L’adoption de cette stratégie marque la poursuite de l’ouverture des conventions relevant de sa compétence à l’ensemble des 193 États membres de l’ONU. Cela vise à améliorer l'accès et l’implémentation d’instruments juridiques, qui servent de modèle pour une mobilité plus sûre, plus durable et plus accessible. Cela marquera effectivement un tournant pour les pays en développement, dont beaucoup ne tirent pas avantages de ces instruments juridiques, mais pourraient en profiter le plus.

 

La stratégie repose sur quatre piliers destinés à harmoniser les développements des transports intérieurs dans le monde entier et à créer la mobilité la plus sûre et la plus durable. Ces éléments clés incluent la promotion et le maintien des conventions de l'ONU sur les transports, dont beaucoup promeuvent la sécurité et des normes élevées au niveau mondial. Deuxièmement, soutenir le développement de nouvelles technologies et d'innovations dans les transports avec des normes universelles afin que les véhicules puissent fonctionner à l'international, des normes sont définies pour le progrès technique afin de progresser de manière coopérative. Troisièmement, promouvoir les dialogues inter-régionaux et mondiaux sur les politiques de transport intérieur, pour lesquels le CTI a été la principale plate-forme au cours des sept dernières décennies. Enfin, promouvoir un transport intérieur régional et inter-régional durable, interconnecté et permettant une plus grande mobilité

La stratégie a été adoptée à l'unanimité par le CTI.

 

La nouvelle stratégie est à bien des égards un aboutissement de l’histoire du Comité. Le TCI, qui a été fondé après la Seconde Guerre mondiale pour rétablir le transport terrestre en Europe, est devenu l'organe de normalisation des Nations Unies dans le domaine des transports intérieurs. Avec ses organes subsidiaires, le CTI a mis en place un forum intergouvernemental paneuropéen au sein duquel les pays membres de la CEE se sont réunis pour créer des outils de coopération économique, négocier et adopter des instruments juridiques internationaux sur les transports intérieurs.
 

Au début de la session annuelle du CTI, deux journées ont été consacrées à la recherche d’harmonie et de coopération dans le développement de nouvelles technologies de véhicules autonomes et dans l’automatisation des transports. Cette coopération dans la définition de normes et de terminologie communes est au cœur de la nouvelle stratégie de l'ITC: les pays se rassemblent et travaillent ensemble pour obtenir les meilleurs résultats possibles en réponse à des objectifs communs.

 

Alors que les développements technologiques dans les transports constituaient le thème central de la 81ème session du CTI, divers thèmes ont été abordés, tels que la sécurité routière, notamment la création du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité routière; Systèmes de transport intelligents, numérisation; documents électroniques, y compris eCMR et eTIR; le transport de marchandises dangereuses; la facilitation du passage des frontières et bien plus encore.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés