International
01/01/2019
Nationale

Logistique/ Transport : En pleine crise, le secteur souhaite des mesures au plus vite

◆ Une feuille de route a été adressée au ministère de tutelle. Elle comprend notamment certaines doléances liées aux frais d'autoroute, au gasoil professionnel ainsi que l'accélération du plan de digitalisation des services du ministère.

◆ Les logisticiens s’attendent à une hausse des coûts.


 

La crise sanitaire actuelle a malmené les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial, mettant en difficulté le secteur de la logistique et du transport que ce soit au niveau national ou international.

D’ailleurs, dans une récente évaluation de l’impact du Covid-19 sur l’économie nationale, l’ASMEX (Association marocaine des exportateurs) a rappelé que toutes les chaînes logistiques aériennes, terrestres ou maritimes sont bousculées par la propagation du nouveau coronavirus, se traduisant par des ruptures de stocks, des lignes de production à l’arrêt faute d’intrants, des contrats suspendus, des déficits de paiement…

Le constat est aujourd’hui alarmant pour les industriels et exportateurs marocains. Pour Hicham Mellakh, associé gérant Transmel Groupe et président de la Commission logistique de la CGEM, «la logistique est le reflet de toute l'économie marocaine. Elle est impactée au même degré que les secteurs dont elle est liée, exemple de l'industrie automobile. Elle était à l'arrêt complet pour la moitié du mois de mars et tout le mois d'avril. Pour celle liée à la distribution pétrolière, elle a été impactée à hauteur de 70%».

Aujourd’hui, l’enjeu du secteur de la logistique et du transport est majeur, car la crise pose plusieurs questionnements sur le modèle d’approvisionnement de «demain», compte tenu de l’instabilité de l’environnement international. En effet, les entreprises font face à de brutales ruptures de stocks de matières premières ainsi que l’application de nouvelles normes sanitaires.

«Pour l'alimentaire, il a fallu que les entreprises de transport et de logistique liées à ce secteur affrontent de nombreux défis, notamment rassurer leur personnel et assurer leur sécurité. Il a fallu aussi s'adapter à une demande urgente et aléatoire sans plans de prévisions, et donc avec peu d'optimisation possible, que ce soit au niveau des retours ou de la gestion des temps d'attente qui ont explosé dus à la suractivité des entrepôts et usines», nous explique Hicham Mellakh.

Réadapter les process

Il est clair qu’il y a un grand défi à relever par le secteur pour réadapter ces «process», car plusieurs nouveaux paramètres doivent dorénavant être pris en considération. Outre les nouvelles mesures d’hygiène, les professionnels anticipent également de nouvelles approches commerciales et logistiques, dont l’érosion du pouvoir d’achat des ménages, poussant les professionnels de la Supply Chain à réduire les stocks afin d’éviter une hausse des coûts. La vigilance doit également redoubler lors des transactions à l’international en raison de l’insolvabilité de certains clients et de l’augmentation des risques.

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés