International
01/01/2019
Internationale

Londres : Les voitures de la capitale vivent-elles leurs derniers moment?

Le commissaire des transports veut interdir toutes les voitures privées de londres


Les voitures de la capitale vivent-elles leurs derniers moment?


SI VOUS êtes l'une des nombreuses personnes qui rêvait d'avoir leur chauffeur, peut-être nommé Jeeves ou Alfred, les déposant devant The Savoy ou Tiffany's dans une Bentley Flying Spur, vous devrez peut-être déposer votre idée à plusieurs millions de livres. Mike Brown, le Directeur des transports pour Londres (TfL), a déclaré qu'il n'y avait pas besoin de voitures particulières dans le centre de Londres.


Brown, maintenant au bout de ses cinq ans en tant que commissaire des transports (il termine ce mois de mai, lorsque Londres élira un nouveau maire), a déclaré que les voitures particulières «n'ont pas d'avenir» dans le centre de la capitale.


Bien que la trajectoire de la politique de TfL concernant la conduite dans la capitale ait pointé cet objectif final depuis plusieurs années, les commentaires du commissaire des transports sont les premiers à y répondre directement.


S'exprimant dans une interview avec le Evening Standard, Brown a déclaré que “à moyen et long terme, il y a une question majeure à se poser pour savoir si [les voitures particulières] devraient se trouver dans une zone centrale de la ville, dans une ville conçue et tracée telle que sont les rues de Londres”.


La semaine dernière, Londres s'est révélée avoir les huitièmes routes les plus congestionnées au monde. Les sixième et septième étaient respectivement les capitales européennes Rome et Paris. La raison de la position relativement élevée de l'Europe dans le classement est le fait qu'un grand nombre de métropoles du continent sont largement antérieures à l'avènement de la voiture.


Londres a été décrite comme non équipée pour faire face aux 2,6 millions de voitures qui y sont actuellement immatriculées. Bien que la possession de voitures soit plus élevée dans les arrondissements extérieurs, où l'accès aux transports publics est moins important, 39% des ménages du centre de Londres ne possèdent pas de voiture, selon les données de TfL.


Afin de décourager la conduite dans le centre de Londres, un péage urbain est en place depuis 2003. Lorsque le maire de l'époque, Ken Livingstone, a introduit le péage, le tarif journalier était de 5 £. Au cours des 17 dernières années, il est passé à 11,50 £ par jour et a continué de polariser l'opinion.


En avril 2019, la zone à émissions ultra faibles (ULEZ) a été introduite afin d'améliorer la qualité de l'air dans le centre de Londres dans le cadre des efforts de TfL pour «nettoyer notre air dangereusement pollué et améliorer la santé publique». La zone couverte dans la première étape est la même que celle de la redevance de congestion et la redevance est de 12,50 £ pour les véhicules de moins de trois tonnes et demie. Les véhicules à essence sont exonérés du tarif s'ils satisfont à la norme Euro 4, et les véhicules Diesel esquivent le coût s'ils satisfont à la norme Euro 6. À partir de 2021, l'ULEZ s'agrandira pour s'étendre sur toute la zone délimitée par les circulaires Nord et Sud.


De plus, début mars, TfL a introduit une limite de vitesse globale de 20 m/h sur toutes les routes de la zone de péage urbain dans le cadre de Vision Zero, un programme conçu pour éliminer les décès sur les routes. Certains critiques ont déclaré que la limite de vitesse ne ferait aucune différence car le trafic se déplace déjà si lentement dans la région, bien que dans une étude DfT de 2018, les limites de vitesse de 20 mph aient été dépassées par plus des quatre cinquièmes (87%) des 16,2 millions conducteurs de Londres.


Environ quatre vies par an ont été sauvées lorsqu'un programme de 20 m/h a été déployé à Bristol, alors que des plans similaires à Manchester aient été révisés par crainte qu’ils ne réduisent pas le nombre d'accidents.


Brown a concédé que les taxis noirs omniprésents de Londres, ainsi que les applications de covoiturage comme Uber (en attendant le résultat de son appel concernant sa licence cet été), continueraient d'avoir un «rôle à jouer» dans la vie des Londoniens à l'avenir, suggérant qu'ils ne seront pas concernés par l’interdiction sur les voitures.


Arriver au Ritz dans un taxi Uber Pool ne semble pas aussi glamour, n'est-ce pas?

Nationale

Logistique/ Transport : En pleine crise, le secteur souhaite des mesures au plus vite

La crise sanitaire actuelle a malmené les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial, mettant en difficulté le secteur de la logistique et du transport que ce soit au niveau national ou international.

Source : Fnh.ma

Nationale

Transport touristique : Le plan de sauvetage

Les professionnels du transport touristique au Maroc dévoilent leur plaidoyer. L’appel lancé vise en effet l’élaboration d’un plan de sauvetage qui reconsidère la situation du secteur et limite l’impact de la crise sanitaire.

Source : Aujourdhui.ma

Internationale

Douane : quelles mesures prendre pour le transport transfrontalier

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Union internationale des transports routiers (IRU) viennent de publier une déclaration conjointe. Celle-ci précise les mesures à prendre par les administrations douanières face aux conséquences de la COVID-19 sur le transport transfrontalier.

Source : Lematin.ma

Nationale

Le covoiturage, une activité durement impactée par la pandémie du Covid-19

La crise sanitaire et économique induite par le Covid-19 a impacté les activités et les investissements de tous les acteurs économiques nationaux, notamment les entrepreneurs et les auto-entrepreneurs qui souffrent le plus pour surmonter cette pente.

Source : maroc-diplomatique.net

Internationale

Pourquoi l'absorption des VE est menacée par le COVID-19

Neuf des plus grandes flottes européennes ont demandé à l'Union européenne de ne pas revenir sur les nouveaux objectifs en matière de dioxyde de carbone et sur les autres règles relatives aux émissions des voitures, des camionnettes et des camions à la suite de la crise COVID-19.

Source : Fleeteurope.com

Nationale

FRS se mobilise pour assurer le transport de marchandises

Alors que l’état d’urgence sanitaire a été décrété par le royaume du Maroc il y a un mois à présent, FRS a gardé opérationnelle la ligne Tanger- Med Algeciras afin de poursuivre l’acheminement du fret et l’approvisionnement des marchandises.

Source : Int.ma

Nationale

Covid 19/ Mobilité: Une personne par mobylette à Marrakech

Les propriétaires de motos sont désormais interdits de prendre un passager de plus. La propagation du coronavirus a incité le wali et gouverneur de Marrakech à prendre cette décision comme mesure de lutte contre le Covid 19, sachant que la ville compte plus de 200.000 mobylettes. Cette mesure d’interdiction concerne également les triporteurs.

Source : L'economiste

Nationale

Déconfinement : Les professionnels du transport touristique se préparent activement pour la reprise

La préparation de la reprise de l’activité s’accélère dans les différents secteurs de l’économie nationale. En ce qui concerne le secteur du transport touristique, les professionnels travaillent d’arrache-pied pour garantir les conditions de protection nécessaires à la clientèle.

Source : Challenge.ma

Internationale

L’impact du Covid-19 sur les réseaux ferrés africains

Une téléconférence consacrée à la thématique «Covid-19 : Impacts et adaptations des réseaux ferrés africains » a été organisée récemment par l’Office national des chemins de fer (ONCF), avec la participation de plus de 160 décideurs, hauts responsables, experts et chercheurs d’Asie, d’Europe et d’Afrique.

Source : Libe.ma

Nationale

Transports en commun : Casa Transports planche sur un plan de circulation

Casa Transports s’active pour l’élaboration du plan de circulation dans les zones d’influence des lignes de tram T3 et T4 et de Bus à haut niveau de service (BHNS) L5 et L6. L’étude de ce projet dont l’appel d’offres vient d’être lancé vise à réaliser un plan de circulation au niveau des zones d’influence des lignes du réseau Transport en commun en site propre (TCSP).

Source : aujourdhui.ma

Internationale

À quoi ressemblera le monde de l'après-Covid-19 pour l'industrie aéronautique

Les compagnies aériennes sont confrontées à une crise internationale sans précédent à la suite de la pandémie de coronavirus. L'Association internationale du transport aérien estime que l'industrie mondiale perdra 252 milliards de dollars en 2020.

Source : Scroll.in

Internationale

Transport routier en France: l'Etat joue sur les taxes

Afin de faciliter la poursuite de cette activité économique prioritaire, le Gouvernement a décidé de mettre en place deux nouvelles mesures spécifiques qui viennent s’ajouter ainsi aux mesures déjà applicables à l’ensemble des entreprises du secteur du transport routier.

Source : Transportissimo.com

Nationale

Lancement de PeeCoop : Application mobile de transports urbains de marchandises

Afin de faciliter et de fluidifier la livraison des colis et marchandises au Maroc, la société RED ANT lance PeeCoop application de mise en relation entre propriétaires de véhicules utilitaires (les peecoopers) et particuliers ou entreprises.

Source : Industries.ma

Nationale

Coronavirus: Le télétravail est un bon compromis juridique

Au vu des risques sanitaires aussi sur les salariés, «le télétravail demeure le meilleur compromis entre un employeur et ses employés. 

Source : L'economiste

Nationale

Circuits courts, digitalisation: les leçons du secteur logistique

Le secteur du transport et de la logistique évalue les dégâts causés par la crise sanitaire. Le bilan est lourd, en dépit des mesures prises par les professionnels pour juguler la crise à court terme. Quant aux perspectives d’avenir, elles dépendent des mesures qui seront prises à moyen terme pour asseoir ce secteur sur une base plus solide.

Source : Telquel.ma

Nationale

Casablanca: Nouveau plan de circulation à l’étude

Casa-Transport s’apprête à lancer une étude pour l’élaboration d’un nouveau plan de circulation à Casablanca. Il concernera la zone d’influence des futures lignes 3 et 4 de tramway et 5 et 6 en mode BHNS (bus à haut niveau de service). Un appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 19 juin prochain, devra déterminer le bureau d’étude qui assurera les prestations.

Source : Leconomiste.ma

Nationale

Les principales mesures prises dans le monde pour lutter contre la propagation de Covid-19

Voici l’actualité des principales mesures prises dans le monde pour lutter contre la propagation de Covid-19:

Source : mapexpress.ma

Internationale

Les entreprises allemandes demandent que l'aide COVID-19 soit liée à l'action en faveur du climat

FRANCFORT (Reuters) - Des entreprises allemandes comme ThyssenKrupp, Salzgitter, Bayer, Covestro, E.ON, HeidelbergCement, Puma, Allianz et Deutsche Telekom ont demandé que les aides d'Etat liées au coronavirus soient liées à l'action en faveur du climat, rapporte le quotidien Handelsblatt.

Source : Reuters.com

Nationale

Coronavirus Maroc : A Safi, tous les véhicules de passage désinfectés

La commune rurale de Tlat Sidi Bouguedra mène depuis 15 jours une vaste opération de désinfection et de stérilisation des véhicules de passage de cette commune, et ce dans le cadre des efforts visant à enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19).

Source : Laquotidienne.ma

Nationale

Confinement: La sécurité routière, le grand gagnant

Auprès de la DGSN, on indique que le nombre d’accidents de la circulation dans le périmètre urbain a enregistré une forte baisse entre le 20 mars et le 12 avril. Ils sont passés de 4.616 à 942. Pour ce qui est des morts, la DGSN a enregistré une baisse de 65% passant de 58 morts durant la même période en 2019 à 20 morts en 2020 pour la même période.

Source : L'economiste

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés