International
01/01/2019
Nationale

Mise en service de la deuxième ligne du tramway de Casablanca

Le projet a mobilisé des investissements de l’ordre de 3,777 milliards de dirhams.

TRANSPORTS - Ce mercredi 23 janvier, le roi Mohammed VI a procédé au lancement de la mise en service de la deuxième ligne du tramway de Casablanca (T2).

Cette nouvelle ligne, dont les travaux de réalisation ont été lancés par le roi le 25 janvier 2016, traverse, sur une longueur de 15 km, l’axe Sidi Bernoussi, Ain Sbaâ, Hay Mohammadi, Derb Sultan, El Fida et Anoual. Elle rejoint la branche de 8 km reliant Darb Ghellaf, Beauséjour, Casa Finance City, Hay Hassani et Ain Diab, qui est entrée en service le 12 décembre 2012 à l’occasion du lancement de la première ligne du tramway (T1).

Dotée de trois points de correspondance avec la ligne T1, au niveau des stations Abdelmoumen-Anoual, Ibn Tachfine-Mdakra, Ali Yaata-Carrières Centrales, la deuxième ligne du tramway de Casablanca dessert neuf arrondissements totalisant une population de plus d’un million de personnes et compte 33 stations d’arrêts des voyageurs, dont 20 nouvelles stations.

Seize nouvelles rames couplées, d’une longueur de 64 m, seront déployées dans un premier temps sur la ligne T2, pour atteindre, à terme, 25 rames. L’exploitation de la nouvelle ligne se fera de manière progressive en passant d’une fréquence de 9 minutes à 6 minutes en heure de pointe. Le projet a mobilisé des investissements de l’ordre de 3,777 milliards de dirhams.

Destiné à accompagner le développement démographique et urbain de la capitale économique du royaume, le réseau du tramway devra se renforcer davantage avec la réalisation, à l’horizon de 2022, des lignes de tramway T3 et T4 et de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) et ce, de manière intermodale et interopérable.

Ce réseau de transport en commun en site propre devra, à terme, compter quatre lignes de tramway (73 km), deux lignes de bus à haut niveau de service (22 km), cinq Centres de maintenance et 147 stations voyageurs, pour un investissement prévisionnel global de 16 milliards de dirhams.

La ligne T3 devra relier le quartier Salmia à la zone Casa-Port (14 km), alors que la ligne T4 devra connecter le quartier Attacharouk à celui de Mers Sultan (12 km). Ces deux lignes, dont les travaux préparatoires de déviation de réseaux sont à 30 pc, devront desservir une population totale de plus de 700.000 personnes.

A ces lignes de tramway (T1, T2, T3 et T4) s’ajouteront deux lignes de bus à haut niveau de service (L1 et L2) qui permettront de faire les liaisons avec les stations de tramway. D’une longueur de 12 km, la première ligne de bus à haut niveau de service reliera le quartier Salmia à Lissasfa et comportera 20 stations d’arrêt. La deuxième ligne (L2), de 10 kms, connectera la ville d’Errahma à la ville de Casablanca au niveau du Boulevard Ghandi.

Photo : MAP

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés