International
01/01/2019
Nationale

Mobilité : L’ONEE se met à l’électrique

L’Office envisage d’acquérir des véhicules électriques destinés à l’usage utilitaire.


L’Office va lancer, en liaison avec les départements ministériels concernés, une étude pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan directeur national pour la mobilité électrique.


La réduction de l’empreinte carbone est érigée en priorité à l’ONEE (Office national de l’eau potable et de l’électricité). Les responsables ont ainsi voulu s’orienter vers l’utilisation de véhicules électrique scomme alternative aux véhicules à moteur thermique réputés plus polluants. «Le véhicule électrique constitue potentiellement une solution économiquement viable, compte tenu des nombreux bénéfices qu’elle peut procurer, essentiellement à l’usage (coûts kilométriques, maintenance, etc.) et éventuellement grâce aux subventions et exonérations fiscales telles que la vignette et la taxe de luxe», apprend-on auprès de l’Office.


La même source précise dans ce sens que «l’ONEE souhaite se projeter, en s’engageant dans une démarche de développement responsable, notamment par la réduction de ses émissions de CO2 et également par la rationalisation et la maîtrise de ses charges liées à ses activités de transport et ce, en déployant des véhicules plus respectueux de l’environnement pour ses activités quotidiennes».


L’idée est de promouvoir la mobilité électrique auprès de ses employés et de ses clients à l’échelle nationale pour développer la demande de véhicules électriques et partant, contribuer à la baisse des coûts. Laquelle initiative est en ligne avec la décision gouvernementale d’électrifier la flotte des véhicules des administrations et établissement publics en vue de favoriser l’émergence rapide d’un parc significatif de véhicules électriques répondant aux besoins des usagers, toutes catégories confondues.


«Actuellement, le parc de l’ONEE compte environ 2.700 véhicules toutes catégories confondues (4×4, utilitaires, pick-up, conduite intérieure, etc.), tous en location longue durée. Une analyse préliminaire du marché du véhicule électrique au Maroc menée auprès d’un certain nombre de concessionnaires (vs loueurs) a révélé une offre très limitée en termes de choix et relativement coûteuse. De surcroît, les gains procurés par les véhicules électriques essentiellement en termes de coûts énergétiques ne suffisent pas à compenser les surcoûts en achat ou en location par rapport aux véhicules thermiques», explique-t-on à l’ONEE. «Parallèlement, une analyse sur le terrain des usages des véhicules du parc existants a été menée, d’une part pour évaluer le potentiel objet de remplacement par des véhicules électriques et ce, en adéquation avec l’offre du marché et d’autre part, en vue d’évaluer les besoins potentiels en termes d’infrastructures de recharge», précise la même source qui annonce toutefois l’acquisition à titre d’expérience pilote et en location longue durée d’un nombre restreint de véhicules électriques destinés à usage utilitaire (fourgonnettes) et de conduite intérieure et des bornes de recharge pour le besoin du test en environnement réel d’exploitation et de l’expérimentation de la technologie 100% électrique.


Les responsables ont ainsi souhaité faire ce premier pas en attendant de bénéficier de la baisse des coûts d’acquisition des véhicules électriques qui serait induite par la concurrence et une offre plus abondante, d’une part, et par d’éventuelles subventions ou exonérations, d’autre part. Par ailleurs, l’Office va s’impliquer dans plusieurs actions à l’échelle nationale pour la promotion et l’accompagnement du développement de la mobilité électrique au Maroc. Il s’agit notamment du lancement en liaison avec les départements ministériels concernés, d’une étude pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan directeur national pour la mobilité électrique intégrant, notamment, le volet réglementaire (ex : tarification, commercialisation, etc.) et la cohérence des initiatives des différents acteurs en matière de développement d’infrastructure de recharge en vue d’assurer un maximum d’accessibilité, d’interopérabilité, de moyens de paiement et de services. Il est question enfin de développer les capacités de production et des réseaux de transport et de distribution à même de satisfaire la demande nationale dans les meilleures conditions de coûts et de qualité de service et ce, tenant compte notamment de la demande additionnelle induite par l’introduction des véhicules électriques sans oublier la mise en place d’un réseau d’infrastructures de recharge de véhicules électriques couvrant toute l’étendue du territoire national.


Nationale

Le tiers des chantiers de l’équipement et de la logistique ont été mis à l’arrêt en raison de la crise sanitaire

Un tiers, c’est la proportion des différents chantiers engagés par le ministère de l’Équipement et du transport ayant été mis à l’arrêt suite à l’annonce de l’état d’urgence et l’instauration du confinement pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Lematin.ma

Nationale

Covid-19 Maroc/Déconfinement : Voici toutes les mesures qui vont entrer en vigueur le 24 juin

Les autorités ont pris une série de mesures pour la gestion de la deuxième étape du plan d'allègement du confinement sanitaire à partir du 24 juin 2020 à minuit.

laquotidienne.ma

Nationale

Transport – Reprise de la circulation des trains interurbains, 1ère phase et offre par axe

C’est officiel. Dans la poursuite de la reprise progressive de la circulation des trains en phase avec la relance progressive de l’activité économique, et après l’amélioration de l’offre proximité le 1er Juin, l’ONCF finalise ses préparatifs pour la reprise des trains interurbains.

Source : article19.ma

Nationale

Transport touristique : La FNTT et la FLASCAM scellent un partenariat

Marrakech – Une convention de partenariat a été signée, récemment, entre la Fédération Nationale du Transport Touristique (FNTT) et la Fédération des Loueurs d’Automobile Sans Chauffeur au Maroc (FLASCAM) pour mettre en synergie leurs moyens afin d’aider,conjointement, leurs secteurs respectifs à surmonter la crise induite par la pandémie du coronavirus (Covid-19) et à préparer l’avenir après le déconfinement.

Source : mapexpress.ma

Nationale

Logistique/ Transport : En pleine crise, le secteur souhaite des mesures au plus vite

La crise sanitaire actuelle a malmené les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial, mettant en difficulté le secteur de la logistique et du transport que ce soit au niveau national ou international.

Source : Fnh.ma

Nationale

Transport touristique : Le plan de sauvetage

Les professionnels du transport touristique au Maroc dévoilent leur plaidoyer. L’appel lancé vise en effet l’élaboration d’un plan de sauvetage qui reconsidère la situation du secteur et limite l’impact de la crise sanitaire.

Source : Aujourdhui.ma

Internationale

Douane : quelles mesures prendre pour le transport transfrontalier

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Union internationale des transports routiers (IRU) viennent de publier une déclaration conjointe. Celle-ci précise les mesures à prendre par les administrations douanières face aux conséquences de la COVID-19 sur le transport transfrontalier.

Source : Lematin.ma

Nationale

Transport routier : Comment gérer les contraintes sanitaires?

Un projet de plan de relance a été finalisé par le département du Transport et impose une série de mesures préventives en attendant de revenir au taux de remplissage normal après l’allègement de l’état sanitaire.

Leseco.ma

Nationale

Déconfinement : La FNTT publie un Guide pratique pour une protection sanitaire renforcée

Marrakech- La Fédération Nationale du Transport Touristique (FNTT), en concertation avec l’ensemble des professionnels du secteur, a élaboré un Guide pratique visant à garantir une protection sanitaire renforcée de la clientèle et des professionnels, après le déconfinement.

Source : mapexpress.ma

Nationale

Reprise progressive des activités du transport mixte et de personnels dans le respect des spécificités de chaque zone

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a annoncé, mercredi, la reprise progressive des activités relatives au transport mixte et au transport de personnels, tout en respectant les spécificités de chaque zones (zones d’allégement des restrictions 1 et 2).

Source : maroc-diplomatique.net

Nationale

Nette diminution des accidents mortels en avril

Le bilan des statistiques provisoires des accidents de circulation survenus en avril 2020, en comparaison avec les données du même mois de l'an dernier, fait état d'une nette baisse des accidents de la route.

Source : fnh.ma

Nationale

Déconfinement : Les professionnels du transport touristique se préparent activement pour la reprise

La préparation de la reprise de l’activité s’accélère dans les différents secteurs de l’économie nationale. En ce qui concerne le secteur du transport touristique, les professionnels travaillent d’arrache-pied pour garantir les conditions de protection nécessaires à la clientèle.

Source : Challenge.ma

Internationale

L’impact du Covid-19 sur les réseaux ferrés africains

Une téléconférence consacrée à la thématique «Covid-19 : Impacts et adaptations des réseaux ferrés africains » a été organisée récemment par l’Office national des chemins de fer (ONCF), avec la participation de plus de 160 décideurs, hauts responsables, experts et chercheurs d’Asie, d’Europe et d’Afrique.

Source : Libe.ma

Nationale

Transports en commun : Casa Transports planche sur un plan de circulation

Casa Transports s’active pour l’élaboration du plan de circulation dans les zones d’influence des lignes de tram T3 et T4 et de Bus à haut niveau de service (BHNS) L5 et L6. L’étude de ce projet dont l’appel d’offres vient d’être lancé vise à réaliser un plan de circulation au niveau des zones d’influence des lignes du réseau Transport en commun en site propre (TCSP).

Source : aujourdhui.ma

Nationale

Le Maroc se met à l’hydrogène : Un partenariat avec l’Allemagne vient d’être signé pour le développement de la production

Après l’énergie solaire et éolienne, le Royaume poursuit la diversification de son mix énergétique. Le Maroc vient ainsi d’opter pour le développement de l’hydrogène.

aujourdhui.ma

Nationale

Confinement et mobilité : le nombre de déplacements des marocains a été divisé par 4 (étude)

Selon les résultats d'une enquête menée par le cabinet d'études Transitec et BJ Group autour de l'impact de la pandémie sur la mobilité quotidienne au Maroc, le nombre de déplacements a été divisé par quatre. Les modes de transport public (bus, tramway, petits et grands taxis) ont été les plus impactés.

Source : 2m.ma

Nationale

Comment l’ONCF prépare la reprise progressive de la circulation des trains

En perspective de la reprise progressive du trafic ferroviaire, l’Office national des chemins de fer (ONCF) s’est mobilisé pour mettre en place des procédures spéciales et des mesures de prévention au niveau des gares du Royaume dans le contexte de la lutte contre la pandémie du coronavirus.

Source : lematin.ma

Nationale

la CTM organise des voyages virtuels pour soutenir le Fonds national de solidarité Covid-19

La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) a lancé le « tour du Maroc solidaire », une opération virtuelle faisant appel à la générosité des Marocains pour soutenir le Fonds national de solidarité Covid-19.

Source : 2m.ma

Nationale

Circuits courts, digitalisation: les leçons du secteur logistique

Le secteur du transport et de la logistique évalue les dégâts causés par la crise sanitaire. Le bilan est lourd, en dépit des mesures prises par les professionnels pour juguler la crise à court terme. Quant aux perspectives d’avenir, elles dépendent des mesures qui seront prises à moyen terme pour asseoir ce secteur sur une base plus solide.

Source : Telquel.ma

Nationale

Casablanca: Nouveau plan de circulation à l’étude

Casa-Transport s’apprête à lancer une étude pour l’élaboration d’un nouveau plan de circulation à Casablanca. Il concernera la zone d’influence des futures lignes 3 et 4 de tramway et 5 et 6 en mode BHNS (bus à haut niveau de service). Un appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 19 juin prochain, devra déterminer le bureau d’étude qui assurera les prestations.

Source : Leconomiste.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés