International
01/01/2019
Internationale

Municipales à Paris : Anne Hidalgo promet 100% de rues cyclables en 2024

La maire sortante entend supprimer 60.000 places de stationnement en surface pour créer un réseau de grands axes de pistes cyclables qui maillerait la capitale.


Anne Hidalgo rendra cyclables l'intégralité des rues de Paris d'ici à 2024 si elle est réélue en mars, a promis ce mardi la maire PS sortante de Paris, alors que la plupart des candidats ont mis la question des mobilités dans la capitale au cœur de leurs programmes.


Dans le détail, Mme Hidalgo propose d'ajouter 400 nouveaux kilomètres aménagés aux 1 018 km existants, dont le «Vélopolitain», un réseau de grands axes de pistes cyclables qui maillerait la ville. Si le plan prévoit que toutes les rues deviendront accessibles à vélo, seuls les grands axes feront l'objet «d'aménagements sécurisés». Certains axes parisiens restent difficilement accessibles aux cyclistes. C'est le cas des ponts et des portes de Paris qui restent des «zones de danger» reconnaît la maire sortante, qui a déjà fait de la politique pro-vélo un axe important de son premier mandat.


La candidate veut qu'une «Vélorue» au moins soit dédiée aux cyclistes dans chaque arrondissement. Par ailleurs, le double-sens cyclable serait généralisé dans les zones 30, et 100.000 nouveaux stationnements pour vélo pourraient être mis à disposition. Anne Hidalgo prévoit par ailleurs la mise en place d'un «Code de la rue» qui «donnera priorité aux piétons et cyclistes», ainsi que la multiplication de contrôles mobiles et le déploiement d'agents de police dédiés à la sécurité de la circulation à vélo.


Vivement critiquée par ses adversaires pour le fiasco du changement d'opérateur des vélos en libre-service Vélib, la candidate a souligné mardi que «le nombre d'abonnés actuels est supérieur au nombre d'abonnés du Vélib 1», avant de clore le débat: «ce sujet est derrière nous et je ne reviendrai pas sur ce terrain, parce que les enjeux sont beaucoup trop importants».

Nationale

Réduction des GES dans le secteur des transports: Signature du contrat d’exécution du projet de coopération TraCS Maroc

Financé dans le cadre de l’Initiative internationale sur le climat (IKI), par le ministère fédéral allemand de l’environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, le projet TraCS «Advancing Transport Climate Strategies in Rapidly Motorizing Countries» soutient l’évaluation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur des transports dans trois pays : le Maroc, le Vietnam et le Kenya.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport et logistique : La crise sanitaire, un vecteur de changement

Malgré l’incertitude ayant marqué le paysage économique durant toute cette période, le secteur du transport et de la logistique a pu faire face à la crise sanitaire avec agilité et résilience. Les transporteurs et logiciens ont pu relever le défi d’un contexte caractérisé par de fortes perturbations des flux économiques.

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Entretien avec Alberto Pérez, directeur Général Alsa Maroc

Après un démarrage réussi à Marrakech, en 1999, le leader du transport urbain s’est installé dans 5 autres villes avec l’ambition de contribuer au développement économique et social du Maroc. Le point avec Alberto Pérez, directeur général Alsa Maroc.

lematin.ma

Nationale

Agadir : les bus à haut niveau de service seront bientôt une réalité

La première ligne de bus à haut niveau de service est entrée dans la phase finale de sa concrétisation au niveau du secteur prioritaire.

Source : Les ecos

Nationale

Hicham Mellakh : «Il faudrait accélérer l’élaboration du contrat programme du secteur du transport»

Entretien avec Hicham Mellakh, président de la Commission compétitivité logistique et énergétique : "Il est clair que les moments de crise dévoilent les faiblesses. Les enseignements tirés de la pandémie de la Covid-19 vont certainement nous pousser à revoir nos démarches et nos agissements pour renforcer le secteur et le rendre plus résilient".

Source : Aujourd'hui.ma

Nationale

Transport routier de marchandises : Les professionnels se rebiffent contre le gouvernement

La crise sanitaire, qui a engendré des restrictions sur la mobilité, a fortement le secteur du transport routier de marchandises. Plusieurs syndicats ont signifié leur mécontentement en laissant planer un mouvement de grève pour mettre en lumière la dégradation de leur situation économique et aussi le non-respect de la part du gouvernement de nombreux engagements qu’il a pris depuis octobre 2018.

fnh.ma

Nationale

Agence nationale de la sécurité routière : 2020, une première année fort studieuse !

Après la mise en place d’un plan d’action pour la reprise de l’activité des établissements qu’elle supervise, l’Agence nationale de la sécurité routière a tenu son deuxième conseil d’administration. Zoom sur ses grandes priorités.

Source : Les ecos

Nationale

Chichaoua : Le Conseil provincial approuve une convention pour la construction de pistes

Le Conseil provincial de Chichaoua, réuni en session extraordinaire, a approuvé une convention de partenariat relative à la construction et à l’aménagement de pistes dans 15 collectivités territoriales de la province.

Source : Le matin

Internationale

«Innovation Toolbox», un outil digital pour une transformation accélérée des transports

Durant la Semaine de l’innovation, une nouvelle boîte à outils numérique «Innovation Toolbox» a été lancée par l’Agence internationale des énergies renouvelables. Cet outil renferme 30 innovations dans les technologies émergentes, les modèles commerciaux et l’étude de marché. Cet événement virtuel a été consacré au secteur des transports.

lematin.ma

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés