International
01/01/2019
Nationale

Transport participatif: Careem propose aux taxis sa plate-forme technologique

Lancé en 2015 au Maroc, Careem s’est engagé à contribuer au développement des services de transport dans un dialogue actif avec les pouvoirs publics.

Dans une démarche d’investissement durable sur le marché national, le spécialiste des VTC dans la région MENA œuvre ainsi à étendre aux chauffeurs de taxi tous les avantages que propose sa plate-forme, et ce, dans une perspective de création d’emplois et d’amélioration de l’expérience client à travers un transport sûr, fiable et abordable.

Avec l’objectif d’augmenter le nombre des chauffeurs de taxis travaillant avec son application, Careem offre à ces derniers la possibilité d’utiliser ses technologies avancées en vue d’accroître le rôle du transport participatif.

Avec à la clé de nombreux avantages : l’entreprise permet à ses « capitaines » de bénéficier de solutions nouvelles en localisation les passagers sans avoir à les chercher, ce qui représente un gain significatif en termes de temps et de consommation de carburant.

Careem représente aussi une nouvelle source de revenus grâce à l’accès à des clients supplémentaires et la perception de gratifications financières, en fonction de l’évaluation des chauffeurs par les passagers, du nombre des trajets effectués et de nombreux autres critères. En moins de trois ans, la société a contribué à la création de 2 000 emplois au Maroc.

«Nous sommes heureux de coopérer avec les chauffeurs de taxis en leur fournissant de nouvelles opportunités de revenus. Cet engagement se concrétise à travers un dialogue constructif avec les autorités et avec le souci permanent de participer à l’amélioration du secteur des transports au Maroc. La sécurité, la simplicité et le confort, tout cela à un coût réduit, font partie des attentes fortes des citoyens. Nous espérons donc poursuivre dans cette voie et continuer à avoir un impact positif pour les chauffeurs et les passagers partout où notre application est disponible», a déclaré Ibrahim Manna, directeur général des marchés émergents de Careem.

Les avantages de Careem ne se limitent pas aux chauffeurs. L’application participe en effet à l’augmentation du nombre de taxis et à la réduction des temps d’attente au profit des clients. Pour plus de confort, les passagers peuvent suivre leur trajet en temps réel et partager ses détails avec leurs proches. Ils ont par ailleurs la possibilité de réserver un véhicule instantanément ou à l’avance, et ce, en sélectionnant la date et l’heure qui leur conviennent. Enfin, le paiement de leur trajet est simple et peut se faire en espèces ou avec une carte de crédit.

Faisant de la sécurité une priorité absolue, Careem a largement investi dans ce domaine. En 2018, la compagnie a dépensé plus de deux millions de dollars pour garantir la sûreté de ses clients et chauffeurs au Maroc. L’entreprise applique à cet effet des procédures strictes avant la nomination de chaque « capitaine ». Des tests sont systématiquement effectués afin de s’assurer de la conformité des chauffeurs avec les exigences de l’entreprise – ces derniers doivent notamment se soumettre à un dépistage de drogue et disposer d’un casier judiciaire vierge – et Careem veille tous les trois mois à ce que les véhicules soient inspectés et leurs documents renouvelés.

Grâce aux services intelligents de sa plate-forme, Careem compte aujourd’hui plus de 300 000 clients actifs au Maroc. Après Rabat, Casablanca et Tanger, l’entreprise ambitionne d’opérer dans d’autres villes du royaume, pour lesquelles l’application entend apporter sa technologie de pointe et renforcer l’économie locale, en fournissant des services de transport qui créent des revenus supplémentaires, notamment pour les jeunes.

Nationale

Logistique/ Transport : En pleine crise, le secteur souhaite des mesures au plus vite

La crise sanitaire actuelle a malmené les chaînes d’approvisionnement au niveau mondial, mettant en difficulté le secteur de la logistique et du transport que ce soit au niveau national ou international.

Source : Fnh.ma

Nationale

Transport touristique : Le plan de sauvetage

Les professionnels du transport touristique au Maroc dévoilent leur plaidoyer. L’appel lancé vise en effet l’élaboration d’un plan de sauvetage qui reconsidère la situation du secteur et limite l’impact de la crise sanitaire.

Source : Aujourdhui.ma

Internationale

Douane : quelles mesures prendre pour le transport transfrontalier

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) et l’Union internationale des transports routiers (IRU) viennent de publier une déclaration conjointe. Celle-ci précise les mesures à prendre par les administrations douanières face aux conséquences de la COVID-19 sur le transport transfrontalier.

Source : Lematin.ma

Nationale

Le covoiturage, une activité durement impactée par la pandémie du Covid-19

La crise sanitaire et économique induite par le Covid-19 a impacté les activités et les investissements de tous les acteurs économiques nationaux, notamment les entrepreneurs et les auto-entrepreneurs qui souffrent le plus pour surmonter cette pente.

Source : maroc-diplomatique.net

Internationale

Pourquoi l'absorption des VE est menacée par le COVID-19

Neuf des plus grandes flottes européennes ont demandé à l'Union européenne de ne pas revenir sur les nouveaux objectifs en matière de dioxyde de carbone et sur les autres règles relatives aux émissions des voitures, des camionnettes et des camions à la suite de la crise COVID-19.

Source : Fleeteurope.com

Nationale

FRS se mobilise pour assurer le transport de marchandises

Alors que l’état d’urgence sanitaire a été décrété par le royaume du Maroc il y a un mois à présent, FRS a gardé opérationnelle la ligne Tanger- Med Algeciras afin de poursuivre l’acheminement du fret et l’approvisionnement des marchandises.

Source : Int.ma

Nationale

Covid 19/ Mobilité: Une personne par mobylette à Marrakech

Les propriétaires de motos sont désormais interdits de prendre un passager de plus. La propagation du coronavirus a incité le wali et gouverneur de Marrakech à prendre cette décision comme mesure de lutte contre le Covid 19, sachant que la ville compte plus de 200.000 mobylettes. Cette mesure d’interdiction concerne également les triporteurs.

Source : L'economiste

Nationale

Déconfinement : Les professionnels du transport touristique se préparent activement pour la reprise

La préparation de la reprise de l’activité s’accélère dans les différents secteurs de l’économie nationale. En ce qui concerne le secteur du transport touristique, les professionnels travaillent d’arrache-pied pour garantir les conditions de protection nécessaires à la clientèle.

Source : Challenge.ma

Internationale

L’impact du Covid-19 sur les réseaux ferrés africains

Une téléconférence consacrée à la thématique «Covid-19 : Impacts et adaptations des réseaux ferrés africains » a été organisée récemment par l’Office national des chemins de fer (ONCF), avec la participation de plus de 160 décideurs, hauts responsables, experts et chercheurs d’Asie, d’Europe et d’Afrique.

Source : Libe.ma

Nationale

Transports en commun : Casa Transports planche sur un plan de circulation

Casa Transports s’active pour l’élaboration du plan de circulation dans les zones d’influence des lignes de tram T3 et T4 et de Bus à haut niveau de service (BHNS) L5 et L6. L’étude de ce projet dont l’appel d’offres vient d’être lancé vise à réaliser un plan de circulation au niveau des zones d’influence des lignes du réseau Transport en commun en site propre (TCSP).

Source : aujourdhui.ma

Internationale

À quoi ressemblera le monde de l'après-Covid-19 pour l'industrie aéronautique

Les compagnies aériennes sont confrontées à une crise internationale sans précédent à la suite de la pandémie de coronavirus. L'Association internationale du transport aérien estime que l'industrie mondiale perdra 252 milliards de dollars en 2020.

Source : Scroll.in

Internationale

Transport routier en France: l'Etat joue sur les taxes

Afin de faciliter la poursuite de cette activité économique prioritaire, le Gouvernement a décidé de mettre en place deux nouvelles mesures spécifiques qui viennent s’ajouter ainsi aux mesures déjà applicables à l’ensemble des entreprises du secteur du transport routier.

Source : Transportissimo.com

Nationale

Lancement de PeeCoop : Application mobile de transports urbains de marchandises

Afin de faciliter et de fluidifier la livraison des colis et marchandises au Maroc, la société RED ANT lance PeeCoop application de mise en relation entre propriétaires de véhicules utilitaires (les peecoopers) et particuliers ou entreprises.

Source : Industries.ma

Nationale

Coronavirus: Le télétravail est un bon compromis juridique

Au vu des risques sanitaires aussi sur les salariés, «le télétravail demeure le meilleur compromis entre un employeur et ses employés. 

Source : L'economiste

Nationale

Circuits courts, digitalisation: les leçons du secteur logistique

Le secteur du transport et de la logistique évalue les dégâts causés par la crise sanitaire. Le bilan est lourd, en dépit des mesures prises par les professionnels pour juguler la crise à court terme. Quant aux perspectives d’avenir, elles dépendent des mesures qui seront prises à moyen terme pour asseoir ce secteur sur une base plus solide.

Source : Telquel.ma

Nationale

Casablanca: Nouveau plan de circulation à l’étude

Casa-Transport s’apprête à lancer une étude pour l’élaboration d’un nouveau plan de circulation à Casablanca. Il concernera la zone d’influence des futures lignes 3 et 4 de tramway et 5 et 6 en mode BHNS (bus à haut niveau de service). Un appel d’offres, dont l’ouverture des plis est prévue le 19 juin prochain, devra déterminer le bureau d’étude qui assurera les prestations.

Source : Leconomiste.ma

Nationale

Les principales mesures prises dans le monde pour lutter contre la propagation de Covid-19

Voici l’actualité des principales mesures prises dans le monde pour lutter contre la propagation de Covid-19:

Source : mapexpress.ma

Internationale

Les entreprises allemandes demandent que l'aide COVID-19 soit liée à l'action en faveur du climat

FRANCFORT (Reuters) - Des entreprises allemandes comme ThyssenKrupp, Salzgitter, Bayer, Covestro, E.ON, HeidelbergCement, Puma, Allianz et Deutsche Telekom ont demandé que les aides d'Etat liées au coronavirus soient liées à l'action en faveur du climat, rapporte le quotidien Handelsblatt.

Source : Reuters.com

Nationale

Coronavirus Maroc : A Safi, tous les véhicules de passage désinfectés

La commune rurale de Tlat Sidi Bouguedra mène depuis 15 jours une vaste opération de désinfection et de stérilisation des véhicules de passage de cette commune, et ce dans le cadre des efforts visant à enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19).

Source : Laquotidienne.ma

Nationale

Confinement: La sécurité routière, le grand gagnant

Auprès de la DGSN, on indique que le nombre d’accidents de la circulation dans le périmètre urbain a enregistré une forte baisse entre le 20 mars et le 12 avril. Ils sont passés de 4.616 à 942. Pour ce qui est des morts, la DGSN a enregistré une baisse de 65% passant de 58 morts durant la même période en 2019 à 20 morts en 2020 pour la même période.

Source : L'economiste

sous la tutelle du:
en partenariat avec:
soutenu par:
facilité par:

© 2019 pmd.ma | Tous droits réservés